Vous êtes ici : Accueil » Disques, livres & Co » Chroniques 2009 » E C M : Nouvelle Collection

E C M : Nouvelle Collection

Touchstones : 40 rééditions !

D 7 janvier 2009     H 12:10     A Jacques Chesnel    


Le catalogue E.C.M.  [1] a maintenant plus de mille références. Le créateur du label munichois, Manfred Eicher (au début avec la collaboration du regretté Tomas Stowsand), qui ne manque de bonnes idées, présente ces 40 premières "pierres de touche" en digisleeve (pochette cartonnée), disques enregistrés entre 1971 et 1993, pour la plupart indisponibles sur le marché depuis une vingtaine d’années.

Keith Jarrett "Facing You"
ECM / Universal

Bien évidemment, on n’a que l’embarras du choix dans cette occasion de compléter sa discothèque ou, pour certains, de remplacer les vinyles endommagés suite aux écoutes répétées ; on retrouve ici la qualité d’enregistrement : " le plus beau son après le silence", ainsi que le même soin de production et le concept esthétique, caractéristiques du label.

La grande vedette maison, Keith Jarrett, est présent avec trois de ses chefs-d’œuvre dont le premier, le piano solo de Facing You (1971), le Standard Live du trio (avec Gary Peacock et Jack Dejohnette) enregistré à Paris en 1985 et un étourdissant Bye Bye Blackbird, hommage du trio à Miles Davis en 1991 ; K. J. qu’on retrouve sideman de Paul Motian (Conception Vessel, 1972) et du trop discret et si poètique trompettiste canadien-londonien Kenny Wheeler (Gnu High, 1975).

Kenny Wheeler "Gnu High"
ECM / Universal

Trois opus des guitaristes John Abercrombie et Pat Metheny, deux signés Bill Frisell (par ailleurs en duo avec John Scofield dans les deux raretés du contrabssiste Marc Johnson Bass Desires et Second Sight) et Ralph Towner avec ou sans Oregon. A retenir aussi la présence de deux immenses contrebassistes, Miroslav Vitous (avec Chick Corea et Roy Haynes) dans le pétillant et pétulant Trio Music Live in Europe (1984) et Dave Holland (Extensions) présent également Balladyna du trompettiste polonais Tomasz Stanko

Quelques joyaux rares : Paul Bley (Open to Love), le Gary Burton Quintet, le duo Egberto Gismonti - Nana Vasconcelos, la chanteuse britannique Norma Winstone, musiciens quelque peu délaissés voire oubliés…

Gary Burton "Dreams so real"
ECM / Universal

A l’automne prochain, E.C.M. fêtera son 40ème anniversaire. Je me souviens de notre voyage à Munich avec Laurent Goddet pour Jazz-Hot et de l’accueil si sympathique de Manfred Eicher à qui je présente de nouveau ma sincère admiration et formule l’espoir d’une longue suite de réalisations toujours aussi enthousiasmante.

Heureux anniversaire à E.C.M. !


> Lien :
- www.ecmrecords.com


[1Edition of Contemporary Music

Rechercher

Partager, commenter et plus...

RSS 2.0

Articles les plus récents

25 février – Le Monde De William Parker en 10 Disques

22 février – L’Appeal Du Disque - Février 2021

19 février – Jim Pepper, amer indien ?

15 février – Armando Anthony Corea et Milford Graves

22 janvier – L’Appeal Du Disque - Janvier 2021

18 janvier – FrenchQuartet 2021

17 janvier – Pour Saluer Franco

11 janvier – Miles Johnson & Jack Davis

4 janvier – Pérambulation virtuelle et nouvelannesque

19 décembre 2020 – R.I.P Jazz Fola

15 décembre 2020 – L’Appeal Du Disque - Décembre 2020

11 décembre 2020 – L’helvète arlésienne et le chien à trois pattes

8 décembre 2020 – Pierre Millet, compositeur-trompettiste...

4 décembre 2020 – Le vecteur Jazz et ses pérambulations

30 novembre 2020 – Adrien Brandeis : Meetings

14 novembre 2020 – L’Appeal Du Disque - Novembre 2020

11 novembre 2020 – BILLIE & ELEANORA Un film, un disque...