« Le jazz tisse sa toile... »
Vous êtes ici : Accueil » Disques, livres & Co » Chroniques 2018 » THUMBSCREW : eux trois et les autres.

THUMBSCREW : eux trois et les autres.

D 21 juin 2018     H 05:00     A Thierry Giard    


Les temps sont durs pour les labels indépendants, vraiment indépendants. Ce qui est vrai ici l’est tout autant Outre-Atlantique avec l’évolution des modes de diffusion de la musique enregistrée. Et quand il s’agit d’une maison aussi curieuse et imaginative que le label Cuneiform Records, on aimerait que cela continue car la petite équipe basée à Washington (aujourd’hui à Silver Spring, Maryland) se décarcasse depuis le début des années 80 pour donner à entendre de la musique américaine ET européenne (mais aussi d’ailleurs) tout ce qu’il y a de plus imaginative qui englobe le Ed Pallermo Big Band et ses étonnantes reprises de Zappa, les aventures des Rob Mazurek et Wadada Leo Smith, les musiques de cartoons reprises par Gary Lucas ou le Brotherhood of Breath de Chris McGregor entre de nombreuses productions assimilables au rock-progressif (Art Zoyd), des rééditions passionnantes... Et ce n’est là qu’un aperçu bien trop partiel !
Steve Feigenbaum, la tête pensante de Cuneiform Records prend une année sabbatique en 2018 pour se consacrer à d’autres tâches dans le domaine de la musique et envisager le devenir du label. Ça ne l’empêche pas cependant de maintenir ses engagements envers les musiciens qu’il suit fidèlement. C’est ainsi que paraît en ce mois de juin 2018 une paire de disques du trio Thumbscrew qui réunit la guitariste Mary Halvorson, le contrebassiste Michael Formanek et le batteur Tomas Fujiwara. Deux disques pour deux répertoires distincts, le leur (Ours / les nôtres) avec des compositions originales et des emprunts aux autres (Theirs / Les leurs).
En février 2014 paraissait Thumbscrew, un premier album qui donna ensuite son nom à cette formation à trois entités destinée à durer. Je vous le présentais avec grand plaisir dans ma « Pile de disques » (lire ici...) puisque ces trois musiciens sont toujours passionnants et inventifs. Vint ensuite Convallaria il y a juste deux ans, « une formule triangulaire d’une exceptionnelle densité » écrivais-je alors à propos de ce disque qui présentait des compositions de chacun des membres du trio (voir la Pile de disques de juin 2016).

Thumbscrew : « Theirs » -  voir en grand cette image
Thumbscrew : « Theirs »

info document -  voir en grand cette imageCompte tenu des débuts particulièrement prometteurs de ce trio, la curiosité nous pousse évidemment à écouter ces deux disques. En supposant que Ours va nous maintenir dans une certaine continuité, on a envie de les entendre s’attaquer à des compositions d’emprunt avec Theirs. Un choix de compositeurs qui pourra surprendre en mettant au grand jour une ouverture esthétique rassurante pour les plus sceptiques. On retrouve ainsi Benny Golson, Jacob Do Bandolim (Brésil), Herbie Nichols, Jimmy Rowles, Brooks Bowman, Evelyn Danzig, Julio De Caro (Argentine), Wayne Shorter, Stanley Cowell et, pour conclure, un clin d’œil à la créativité hollandaise avec Misha Mengelberg. Pour chaque interprétation, Mary Halvorson, Michael Formanek et Tomas Fujiwara se sont livrés à un travail d’exploration méticuleuse, essayant plusieurs arrangements pour trouver celui qui convenait le mieux à l’esprit du trio. Tomas Fujiwara est ici le point d’ancrage qui permet à ses deux complices de s’exprimer avec l’inventivité qu’on leur connaît : rondeur et fluidité du jeu de contrebasse pour Michael Formanek et toujours cette manière incroyable de jouer à l’élastique sur les lignes mélodiques pour Mary Halvorson avec un son de guitare qui garde la profondeur de l’instrument acoustique tout en jouant finement avec les possibilités de l’amplification et des effets ajoutés. Je ne vous détaillerai pas ici chacune des dix plages de ce disque magnifique. Remarquons cependant la finesse de leur adaptation de The Peacocks, la célèbre perle de Jimmy Rowles, leur manière de dépoussiérer la guitare jazz en trio dans House Party Starting (d’Herbie Nichols) et, en conclusion, la belle ballade de Misha Mengelberg, Weer is een dag voorbij, preuve que ces musiciens savent aussi écouter le jazz du vieux continent.

Thumbscrew : « Ours » -  voir en grand cette image
Thumbscrew : « Ours »

info document -  voir en grand cette imageEn débutant l’écoute par Theirs, Ours en paraît tout naturellement le prolongement. Où en est le « trio avec guitare » aujourd’hui ? Voilà un élément de réponse extrêmement précis et éclairant. Même si ces musiciens sont des créateurs et des improvisateurs tous terrains, ils n’en restent pas moins attachés (dans ce contexte au moins) à la rassurante triologie de la mélodie, de l’harmonie et du rythme dans leurs compositions avec cependant des touches sensibles d’impertinence et de singularité qui brisent toute monotonie et éveillent l’attention de l’auditeur. Pour une parfaite équité, chacun a apporté trois compositions qui sont probablement le reflet de ses propres aspirations mais la complicité et la complémentarité dans le trio sont telles qu’il est bien difficile de percevoir des différences importantes dans l’écriture. C’est bien la preuve que ce trio atteint aujourd’hui un degré de maturité tout à fait remarquable. On ne s’attendait pas à moins de la part de ces musiciens qui tracent depuis des années les contours de leur jazz du XXIème siècle. À écouter avec la plus grande attention, bien évidemment !

Ces deux albums sont (en principe) distribués en France par Orkhêstra International. On peut aussi les acquérir (et les écouter) dans divers formats numériques haute-définition sur le site « Bandcamp » du label Cuneiform, en suivant ce lien pour « Ours » (ici...) et celui-ci pour « Theirs » (là...).


Références, détails, liens :

Michael Formanek : contrebasse, compositions 3, 8, 9 (Ours) / Tomas Fujiwara : batterie, compositions 2, 6, 7 (Ours) / Mary Halvorson : guitare, compositions 1, 4, 5 (Ours)

> Cuneiform Records / Orkhêstra International

OURS : 01. Snarling Joys / 02. Saturn Way / 03. Cruel Heartless Bastards / 04. Smoketree / 05. Trumbprint / 06. One Day / 07. Rising Snow / 08. Words That Rhyme With Spangle (angle bangle dangle jangle mangel mangle strangle tangle wangle wrangle) / 09. Unconditional // Enregistré à Pittsburgh (USA) du 22 au 25 juin 2017.

THEIRS : 01. Stablemates (Benny Golson) / 02. Benzinho (Jacob Do Bandolim) / 03. House Party Starting (Herbie Nichols) / 04. The Peacocks (Jimmy Rowles) / 05. East of the Sun (Brooks Bowman) / 06. Scarlet Ribbons (For Her Hair) (Evelyn Danzig) / 07. Buen Amigo (Julio De Caro) / 08. Dance Cadaverous (Wayne Shorter) / 09. Effi (Stanley Cowell) / 10. Weer is een dag voorbij (Misha Mengelberg) // Enregistré en 2017 à New York.

Un rappel des deux disques précédents :

Mary HALVORSON - Michael FORMANEK- Tomas FUJIWARA : « Thumbscrew »

Mary Halvorson : guitare / Michael Formanek : contrebasse / Tomas Fujiwara : batterie

> Cuneiform Records RUNE 365 / Orkhêstra

01. Cheap Knock Off / 02. iThumbscrew / 03. Fluid Hills In Pink / 04. Nothing Doing / 05. Goddess Sparkle / 06. Buzzard’s Breath / 07. Still...Doesn’t Swing / 08. Falling Too Far / 09. Line To Create Madness


THUMBSCREW - Mary HALVORSON, Michael FORMANEK & Tomas FUJIWARA : « Convallaria »

> Cuneiform - Rune 415 / Orkhêstra

Mary Halvorson : guitare / Michael Formanek : contrebasse / Tomas Fujiwara : batterie

01. Cleome (Halvorson) / 02. Barn Fire Slum Brew (Fujiwara) / 03. Sampsonian Rhythms (Formanek) / 04. Trigger (Fujiwara) / 05. Screaming Piha (Formanek) / 06. Convallaria (Halvorson) / 07. Tail of the Sad Dog (Formanek) / 08. The Cardinal and the Weathervane (Formanek) / 09. Danse Insensé (Fujiwara) / 10. Spring Ahead (Formanek) / 11. Inevitable (Halvorson) // Enregistré du 2 au 4 juin 2015 à Pittsburgh (USA).

Mary HALVORSON - Michael FORMANEK- Tomas FUJIWARA : « Thumbscrew » THUMBSCREW - Mary HALVORSON, Michael FORMANEK & Tomas FUJIWARA : « Convallaria » Thumbscrew : « Ours » Thumbscrew : « Theirs »

Portfolio

  • Mary HALVORSON - Michael FORMANEK- Tomas FUJIWARA : « Thumbscrew (...)
  • THUMBSCREW - Mary HALVORSON, Michael FORMANEK & Tomas FUJIWARA : « (...)

Dans la même rubrique

6 août – INTAKT sur son 31

26 juillet – L’appeal du disque - Juillet 2018

8 juillet – Hans Lüdemann à toute vapeur...

29 juin – L’Appeal Du Disque - Juin 2018 # 2

17 juin – L’appeal du disque