Vous êtes ici : Accueil » Sur scène » Sur scène en 2019 » Martial SOLAL " Jazz-Back à Gaveau"

Martial SOLAL " Jazz-Back à Gaveau"

D 28 janvier 2019     H 05:00     A Philippe Paschel    


Le 3 mai 1962, Martial Solal et son trio composé de Guy Pedersen à la contrebasse (1930-2005) et Daniel Humair à la batterie (1938) enregistraient à la salle Gaveau un disque resté fameux. Le 23 janvier 2019, Martial Solal jouait en solo dans la même salle un concert enregistré par Radio-France qui sera diffusé fin février. Daniel Humair était présent dans la salle.

Au programme des standards comme I can’get started, My Funny Valentine, Sir Jacques (Frère Jacques), ’Round about Midnight, Lover man etc., Solal faisant quelques commentaires entre chacun, indiquant qu’il allait les traiter à sa façon et même les “retraiter”, puisqu’il les avait déjà joués. Si la voix est un peu hésitante, l’humour solalien n’a pas changé, et les doigts sont toujours agiles, même si les attaques sont un peu raides au début, la souplesse de l’articulation -des articulations- revint vite. Le piano semble un instrument qui maintient en forme ses joueurs, hier des octogénaires comme Claudio Arrau, aujourd’hui des nonagénaires comme Menahem Pressler ou Martial Solal, en ayant un souvenir ému pour Eubie Blake (1883-1983) à Nice en 1974, que France-3 diffusait le dimanche en début de soirée sous la caméra de Jean-Christophe Averty (1928-2017).

Il y eut quelques moments, sans doute, d’automatismes, mais aussi de l’humour -certains billets indiquaient qu’il allait jouer du Chopin et du Liszt, il fit une citation du permier-, un invraisemblable medley de Duke Ellington où s’emmêlaient les thèmes différents à chaque main, de vastes gyrovagations harmoniques comme Solal en a l’habitude. De la musique enfin, sur piano Steinway, sans intermédiaire électronique.
Le public de tous âges -certains avaient pu être là il y a 57 ans-, enthousiaste, plusieurs rappels et une standing ovation.

Dans la même rubrique

21 décembre 2019 – Pierrick Hardy Quartet - L’ogre intact

18 décembre 2019 – Sylvain Rifflet et la mécanique du temps.

16 décembre 2019 – Le Pérégrin Pérambule Encore - 53

9 décembre 2019 – Boujou Jazz Factory - Jazz dans les prés

3 décembre 2019 – Tord Gustavsen Quartet au Théâtre de Caen

Rechercher

Partager, commenter et plus...

RSS 2.0

Articles les plus récents

25 février – Le Monde De William Parker en 10 Disques

22 février – L’Appeal Du Disque - Février 2021

19 février – Jim Pepper, amer indien ?

15 février – Armando Anthony Corea et Milford Graves

22 janvier – L’Appeal Du Disque - Janvier 2021

18 janvier – FrenchQuartet 2021

17 janvier – Pour Saluer Franco

11 janvier – Miles Johnson & Jack Davis

4 janvier – Pérambulation virtuelle et nouvelannesque

19 décembre 2020 – R.I.P Jazz Fola

15 décembre 2020 – L’Appeal Du Disque - Décembre 2020

11 décembre 2020 – L’helvète arlésienne et le chien à trois pattes

8 décembre 2020 – Pierre Millet, compositeur-trompettiste...

4 décembre 2020 – Le vecteur Jazz et ses pérambulations

30 novembre 2020 – Adrien Brandeis : Meetings

14 novembre 2020 – L’Appeal Du Disque - Novembre 2020

11 novembre 2020 – BILLIE & ELEANORA Un film, un disque...