Vous êtes ici : Accueil » Disques, livres & Co » Livres » Le jazz et la scène - Thomas Horeau

Le jazz et la scène - Thomas Horeau

D 23 décembre 2019     H 05:00     A Yves Dorison    


LE JAZZ ET LA SCÈNE
Auteur(s) : Thomas Horeau
Presses universitaires de Vincennes
Collection : Théâtres du monde
350 pages

Nous qui allons de scène en scène écouter le jazz, et ce, depuis fort longtemps, nous avons apprécié cet ouvrage au titre évocateur car l’idée de confronter cette musique à l’espace scénique qu’elle occupe par le biais de la théâtralité nous semble en soi une approche originale. De fait, le travail universitaire de Thomas Horeau ausculte les représentations de l’idiome musical nous intéressant sous l’angle dramaturgique dans son rapport intime à l’espace scénique. L’on va ainsi du rite quasi initiatique au très contemporain happening, le tout sans éviter les diverses formes de scènes à la disposition des jazzmen. Ainsi ces derniers se mettent en scène (body and soul, comme dirait l’autre) en musique par le son et en humanité par la présence. Dans tous leurs états, poétiques, sociaux, politiques, avant-gardistes, du swing ouvert au conceptuel le plus abscons, de Broadway au Free le plus radical, ces musiciens ont construit pour leur musique une identité théâtrale en perpétuel mouvement comme une réinterprétation toujours novatrice en temps et en espace. Des débuts du XXème siècle à nos jours, du big band aux explorations corollaires du XXIème, le corps a pris sa place, la danse s’est invitée, la transe aussi, le payen à côtoyer le suprême, l’esthétique initiale s’est enrichie au contact d’autres genres musicaux, d’autres verbes, révélant ainsi une autre géographie du jazz baignée dans une expressivité complexe qui fait sens. Dans son rapport aux arts connexes, par la modernité artistique qui fut et est encore un marqueur du siècle dernier, le jazz a apporté autant qu’il a été nourri. De la littérature au cinéma ou aux arts plastiques et au théâtre, il a développé, de façon générale et sur les planches par la scénographie, un phénomène majeur autour d’une esthétique fédératrice légitime que la fine analyse de Thomas Horeau met brillamment en valeur. Et dans cette époque vouée au culte du fameux loisir culturel de masse et de l’industrie musicale, en soi une tragédie, la finesse et la rigueur de cette approche pertinente et nouvelle du jazz, musique unique de la diversité, par la scène est une forme de stand up académique réjouissant et revigorant.

Dans la même rubrique

27 octobre 2019 – Pour La Route

14 octobre 2019 – Dreaming Drums

18 mai 2018 – Histoire d’une oreille

18 février 2018 – [livre] Hugues PANASSIÉ par Laurent Cugny

4 septembre 2017 – "LA FABRIQUE DU SON" par Terry Burrows