Vous êtes ici : Accueil » Disques, livres & Co » Chroniques 2006 » Bruno ANGELINI ; Giovanni MIRABASSI : 2 CD chez Minium.

Bruno ANGELINI ; Giovanni MIRABASSI : 2 CD chez Minium.

Never Alone (B. Angelini) / Cantopiano (G. Mirabassi)

D 10 septembre 2006     H 22:54     A Jacques Chesnel    


Deux propositions singulières

Poursuivant son idée/concept « Standard Visit » de faire revisiter les standards par des pianistes d’exception, le producteur Philippe Ghielmetti (dont on connaît son goût pour le défi) a proposé à Bruno Angelini (né en 1965) de se positionner sur les traces de la chanteuse Jeanne Lee et du pianiste Ran Blake, deux musiciens fondateurs de son univers, pour un projet en forme de psychanalyse musicale basé sur les morceaux figurant dans leur disque The Newest Sound Around (R.C.A., 1963) ; il s’agit donc, comme pour le cinéma, d’un « remake ».

B. Angelini - Never Alone - Minium 2006

Fort d’expériences multiples (il a étudié les grands compositeurs du XX° siècle, suivi des cours de pratique d’improvisation, participé à de nombreux groupes, travaillé avec le chanteur Thierry Péala), affranchi des influences de Bill Evans et Keith Jarrett, il s’est donc ici approprié cette suite de standards dont il propose une sorte de transfiguration toute personnelle avec une prise de risque assumée puisqu’il lui fallait à la fois oublier le disque de référence et s’inspirer du duo célèbre face à la solitude du piano. Il confirme de belle manière (toucher délicat, sensualité dans le dépouillement), tout ce qu’on trouvait déjà dans le disque Empreintes, paru en 2003.

G. Mirabassi - Cantopiano - Minium 2006

Bien différente est le projet proposé à Giovanni Mirabassi (né à Perugia en 1970) : la rencontre entre ses deux univers de prédilection, le jazz et la chanson, entretenant avec cette dernière des rapports amoureux depuis 1993 lors de ses premiers engagements professionnels en France. En une dizaine d’années, il composera plus de 80 musiques pour chansons notamment pour la chanteuse Agnès Bihl et se produit et enregistre avec Nicolas Reggiani, petit fils de Serge. C’est peu de dire « qu’il connaît (toute) la chanson », de la plus populaire (Sevran, Lama) à la plus sophistiquée (Jeanne Chéral, Alexis HK). Ce n’est certes pas la première rencontre entre jazz et chanson, mais il semble là que le pianiste expose et explore les espaces libres du jazz pour donner à la musique ainsi qu’aux paroles (Lester Young disait toujours penser autant au texte qu’à la mélodie) une nouvelle dimension, totalement instrumentale. On pourra s’interroger sur le choix des morceaux (les plages 1, 5 et 15) mais pas sur la façon d’extraire (et de faire passer) l’émotion qu’il connaît sur le bout de doigts fort agiles et ainsi offrir une nouvelle vie à ces chansons (compenser l’absence de mots par de musique en plus de la musique).

Laissons la conclusion à Serge Lama : Monsieur Mirabassi secoue la branche, où les fruits sonores des notes sont accrochées, dans l’insoumise harmonie du feuillage.

On ne saurait mieux dire.


Deux disques en piano solo.

> Les titres :

Bruno Angelini / never alone :
1/ Immersion. 2/ Laura. 3/ Blue Monk. 4/ Where Flamingos fly. 5/ Seasons in the Sun. 6/ Summertime. 7/ Lover Man. 8/ Sometimes I feel like a motherless Child. 9/ When Sunny gets Blue. 10/ Love isn’t Everything. 11/ Left Alone.

> Piano solo enregistré en mars 2006 (Minium min 006 - Discograph)

Giovanni Mirabassi / cantopiano :

1/ Il venait d’avoir dix-huit ans. 2/ Manon. 3/ J’ai pas le temps d’avoir trente ans 4/ C’que t’es belle. 5/ La Canzone di Marinella. 6/ Quand Maman revient. 7/ Cécile. 8/ La fleur du large. 9/ Sans titre. 10/ Le chaland qui passe. 11/ Les passantes. 12/ J’aimerais tant savoir comment tu te réveilles. 13/ Si tu me payes un verre. 14/ Une île. 15/ Dis, quand reviendras-tu ?

> Piano solo enregistré en septembre 2005 (Minium min 007 - Discograph)

Dans la même rubrique

30 décembre 2006 – Label Rude Awakening : La Poche à Sons et Fonetik

30 décembre 2006 – Michel FERNANDEZ Trio : Eléments

28 décembre 2006 – Deux duos de Jack DeJohnette

28 décembre 2006 – ZIG-ZAG TERRITOIRES & LABEL LABORIE

24 décembre 2006 – Eric LEGNINI Trio : un héritage revendiqué !

Rechercher

Partager, commenter et plus...

RSS 2.0

Articles les plus récents

22 janvier – L’Appeal Du Disque - Janvier 2021

18 janvier – FRENCHQUARTER 2021

17 janvier – Pour Saluer Franco

11 janvier – Miles Johnson & Jack Davis

4 janvier – Pérambulation virtuelle et nouvelannesque

19 décembre 2020 – R.I.P Jazz Fola

15 décembre 2020 – L’Appeal Du Disque - Décembre 2020

11 décembre 2020 – L’helvète arlésienne et le chien à trois pattes

8 décembre 2020 – Pierre Millet, compositeur-trompettiste...

4 décembre 2020 – Le vecteur Jazz et ses pérambulations

30 novembre 2020 – Adrien Brandeis : Meetings

14 novembre 2020 – L’Appeal Du Disque - Novembre 2020

11 novembre 2020 – BILLIE & ELEANORA Un film, un disque...

6 novembre 2020 – L’Amérique qui avance malgré tout...

5 novembre 2020 – Le Pérégrin Tourne En Rond Autour Du Jazz

30 octobre 2020 – PAN d’automne

25 octobre 2020 – Anne Ducros au Bal Blomet