Vous êtes ici : Accueil » Disques, livres & Co » Chroniques 2021 » Nathalie Loriers « Le Temps retrouvé »

Nathalie Loriers « Le Temps retrouvé »

D 18 juin 2021     H 05:00     A Marc Criado    


Nathalie Loriers . Le Temps retrouvé

Igloo Records

Nathalie Loriers : piano
Tineke Postma :saxophones
Nicolas Thys : contrebasse

Nathalie Loriers : "Le Temps retrouvé"
Igloo Records 2021

Ce disque, sorti en mai 2021 sur le label Igloo, est le troisième album de ce trio original venu de Belgique et de Hollande, pour la saxophoniste. Un drôle de trio où l’absence de batterie rebat les cartes de l’interprétation. Cette belle histoire est partie d’une invitation en 2013 de Jean-Pierre Bissot, au Festival de Gaume, qui, pour un hommage à La Femme dans le jazz, a réuni Nathalie Loriers et Tineke Postma pour ce qui, au départ, devait être un concert unique.
Le titre de l’album reflète le plaisir qu’a ressenti la pianiste, grâce à la pandémie, de retrouver du temps pour elle, la composition et même pour sa musique. Cette sérénité, ce plaisir se ressentent à l’écoute. Nathalie Loriers nous propose huit compositions et une très belle interprétation de « Round Midnight » qu’elle intègre parfaitement à l’univers de l’album. Toutes les compositions sont remarquables, on retiendra cependant le thème éponyme qui exprime le lyrisme, la délicatesse, la précision de son jeu et ce, sur un swing toujours présent. Je parie d’ailleurs, que ce thème ne tardera pas à être utilisé à la radio ou à la télévision à cause de sa musicalité et de son pouvoir incroyable de créer des images.
Nathalie Loriers fait partie des grands pianistes européens du moment. Sa technique exceptionnelle est au service d’une inventivité harmonique et mélodique. Sa poésie musicale nous entraîne vers des espaces rares et précieux.
Les trois albums ont renforcé chez ces musiciens une complicité et une envie de partage qui se retrouvent ici. Tineke Postma possède une présence incroyable et un son qui se nourrit des plus grands : Lee Konitz à l’alto ou Shorter au soprano. Ses phrases se mélangent ou se posent en contrepoint au piano. Le jeu de Nicolas Thys est très épuré, il ancre ou relance le groupe. Les moments, rares, où il joue seul, permettent d’apprécier sa justesse et sa musicalité.
C’est un disque important, à la fois doux et fort, intime et puissant, classique et avant-gardiste. Face à lui, il faut se poser et prendre le temps de l’écouter et de le réécouter.


nathalieloriers.com . www.igloorecords.be/le-temps-retrouve