Vous êtes ici : Accueil » Sur scène » Sur Scène en 2022 » Fidel Fourneyron . Jazz dans les Prés

Fidel Fourneyron . Jazz dans les Prés

D 23 avril 2022     H 05:00     A Jean-Louis Libois    


JPEG - 4.4 Mo

Tout a commencé fin mars dernier, avec pour l’ouverture de cette nouvelle saison de jazz à la campagne, le guitariste et chanteur Nico Duportal. Ce week-end de Pâques, c’était au tour du tromboniste Fidel Fourneyron de se produire trois soirées consécutives dans chacun des trois département de Basse Normandie (c’est la règle du jeu). Au total, neuf musiciens sont invités pour cette nouvelle édition pour trois dates chacun. « Jazz dans les prés », c’est ainsi 27 concerts, dans des lieux souvent peu familiarisés avec le jazz. Pour ce faire, dans cette terre de mission du jazz, il faut quelques bonnes volontés parmi lesquelles bien sûr la Ferme de Varembert puis son association relais, depuis l’an passé « Happy jazz » et toujours son animateur en chef, Guillaume Chevillard et ses quelques collègues ; le tout bénéficiant d’appuis publics à différents niveaux du territoire (communes, communauté de communes, département…).
L’idée originale –compte tenu des contraintes financières- est d’associer un musicien de renom à des musiciens installés dans la région. Aussi, pour cette soirée du 14 avril à La Cambe dans le Calvados, le tromboniste Fidel Fourneyron était-il accompagné par François Chesnel au Fender Rhodes, Clémence Gaudin à la contrebasse et bien sûr, comme à chaque fois, l’animateur -vedette Guillaume Chevillard à la batterie.
Les salles des fêtes sont en majorité le théâtre de ces concerts et pour une part du public, le jazz est une découverte. Tout comme ces lieux doivent l’être pour cet ancien musicien de l’ONJ, membre fondateur de Un Poco Loco, qu’est Fidel Fourneyron, sans pour autant être complètement dépaysé puisqu’il est cette année en résidence à Coutances dans le cadre de « Jazz sous les pommiers ».
Entre reprise de standards (un populaire « Tea for two ), deux Monk réarrangés avec brio, quelques compositions personnelles et un rappel d’un passé musical aux couleurs cubaines, du tromboniste ( « Fidel » oblige !), le public a pu, effectuer un tour d’horizon plaisant des différentes facettes du jazz . Il a découvert, par là même, aussi bien les mérites que les risques de l’improvisation (les musiciens se rencontrant le matin même du concert). Cela n’autorise pas, certes, toutes les libertés mais n’enlève rien à la qualité des interprètes dans ce dialogue du musicien vedette avec un pianiste familier des univers à géométrie variable, une contrebassiste venue de Black Pantone qui a su faire bonne figure et avec un batteur rompu, de longue date, à cet exercice.
Rendez-vous donc avec le tromboniste Fidel Fourneyron en solo le jeudi 26 mai, 14h à Coutances et le 21 octobre prochain à Fontenay sous Bois invité par l’ensemble Le Banquet.
Rendez vous également à « Jazz sous les Pommiers » avec Clémence Gaudin et Black Pantone, le samedi 21 mai, 14h.


« Jazz dans les prés », à suivre : en mai ( 13-14-15) la violoniste Aurore Voilqué, en juin (24-25-26) la saxophoniste Géraldine Laurent, en juillet (15-16-17) la chanteuse Célestine, en août (12-13-14) le quartette Riviera, en septembre ( 16-17-18),le chanteur et harmoniciste Youssef Remadna, en octobre (14-15-16), la pianiste Leila Olivesi et enfin en novembre(18-19-20) le chanteur et guitariste Joao Selva
www.jazzdanslespres.fr

Photo : Maud Godignon

Dans la même rubrique

21 septembre – Clément Janinet et O.U.R.S.

13 septembre – Le jazz à venir

9 septembre – Hymnes à l’amour

7 septembre – Robinson Khoury quintet

29 août – Dans la verdure absolument