Vous êtes ici : Accueil » Sur scène » Sur Scène en 2022 » AURORE VOILQUE dans les prés

AURORE VOILQUE dans les prés

Du swing à la louche !

D 23 mai 2022     H 05:00     A Jean-Louis Libois    


AURORE VOILQUE dans les Prés

Caligny 14 mai 2022

Ce n’était pas dans une petite église de campagne mais dans une salle des fêtes, dans les prés exactement où le public se pressait. Et comme dirait (ou presque) notre collègue : avec le jazz manouche, « du swing à la louche ». Et, c’est moins un slogan qu’une réalité. En effet, Aurore Voilqué accompagnée de musiciens pour la circonstance ainsi que le veut le dispositif de ce festival, en a brillamment administré la preuve tant par la musique dont elle est l’interprète que par ses qualités de soliste et par son énergie communicative. Cette générosité est contagieuse d’abord sur scène avec le guitariste Michael Patry, le contrebassiste Hugues Letort et le batteur Guillaume Chevillard, tous les trois rompus aux musiques d’origines slaves ou aux confins du jazz au sein respectivement des Frères Nardan, du Mazarski quartet et du groupe Riviera. A ce titre, ils étaient déjà les invités de l’harmoniciste- bluesman Vincent Bucher lors de l’édition de 2021.
La scène, ensuite, déborde jusque dans la salle, puisqu’entre hommages aux standards de Django et répertoire chanté par ses soins, Aurore Voilqué invite à la rejoindre, des amis musiciens- chanteurs installés dans la région. Ainsi, la chanteuse Renée Garlène de son nom de scène (née en Tanzanie passée par Paris via le Maroc…) qui prépare un disque « Swing in Domfront » (tandis que la presse régionale annonce en demie page ,ce 21.05 22 : « Le James Bond de la goutte (trad. « calva ») est mort dans l’Orne » ,çà ne s’invente pas !) suivie peu après par le guitariste Rodolphe Raffali : ils ont en commun le goût pour le jazz (manouche) et pour la chanson française (Brassens). Ce « bœuf » sous le toit de la salle des fêtes, porté à incandescence sous l’impulsion d’Aurore Voilqué, a évidemment réjoui le public qui chaque soir en a redemandé.

En juin, place à un jazz plus directement contemporain avec la saxophoniste Géraldine Laurent (24-25-26)


Aurore Voilqué : violon
Michael Patry : guitare
Hugues Letort : contrebasse
Guillaume Chevillard : batterie

Invités :
Renée Garlène : chant
Rodolphe Raffali : guitare

Photo : Maud Godignon

Dans la même rubrique

2 décembre – L’homme des Damps

30 novembre – Noces translucides

29 novembre – Nils Landgren funk Unit & Ludivine Issambourg

28 novembre – Folk Blues chez les Jez

23 novembre – Stefan Orins Trio à Caen le 19 novembre 2022.