« Le jazz tisse sa toile... »
Vous êtes ici : Accueil » Disques, livres & Co » Pile de disques » Pile de Disques de février 2018 (50 + 1)

Pile de Disques de février 2018 (50 + 1)

50 disques parus ou à paraître et quelques retardataires.

D 8 février 2018     H 11:49     A Thierry Giard    


info document -  voir en grand cette imageVoici une sélection de douze albums qui constituent le « dessus de ma pile ». Les autres seront présentés ensuite de manière plus succincte : certains ont déjà été chroniqués dans nos pages, quelques autres le seront peut-être mais quasiment tous les albums reçus figurent dans cette « pile » mensuelle organisée par ordre alphabétique.

Thierry Giard

Au dessus de la pile :

Une fois n’est pas coutume, je commence par un livre consacré à un des critiques de jazz les plus controversés au cours du dernier siècle : Hugues Panassié.

Laurent CUGNY : « Hugues Panassié - L’œuvre panassiéenne et sa réception »

info document -  voir en grand cette imagePianiste, compositeur, arrangeur, Laurent Cugny n’est pas « que » le leader du Gil Evans Paris Workshop (sa grande formation), il est aussi professeur à l’Université de la Sorbonne. Son travail de musicologue porte, entre autres, sur l’écriture d’une histoire du jazz en France. Dans ce cadre, il a jugé opportun de s’arrêter sur le « cas Panassié »... Chronique à venir prochainement dans nos pages...

> Collection Jazz en France - Editions Outre Mesure - ISBN 978-2-907891-92-9 - 17 €

Poursuivons avec un coup de projecteur sur douze albums fort intéressants (la suite est ici...) :

01- Jean-Christophe CHOLET – Alban DARCHE – Mathias RÜEGG et Grand Ensemble : « Le Tombeau de Poulenc » - OUI !
02- CLOUDMAKERS FIVE : « Traveling Pulse »
03- Eyolf DALE : : « Return To Mind » - OUI !
04- Jozef DUMOULIN ORCA NOISE UNIT : « A Beginner’s Guide To Diving And Flying »
05- Paolo FRESU DEVIL QUARTET : « Carpe Diem »
06- Moncef GENOUD & Ivor MALHERBE : « Walk with me »
07- Jacky MOLARD Quartet : « Mycelium » - OUI !
08- PEUKER8 : « Influx »
09- Verneri POHJOLA & Mika KALLIO : « Animal Image »
10- SNOWPOET : « Thought You Knew »
11- Henri TEXIER : « Sand Woman » - OUI !
12- Stefano TRAVAGLINI : « Ellipse – piano solo »

Jean-Christophe CHOLET – Alban DARCHE – Mathias RÜEGG et Grand Ensemble : « Le Tombeau de Poulenc »

info document -  voir en grand cette image info document -  voir en grand cette imageGenre musical en vogue à l’époque baroque pour rendre hommage à un musicien de son vivant ou après sa mort, le tombeau est tombé en désuétude jusqu’à ce que Maurice Ravel écrive son Tombeau de Couperin et collabore au Tombeau de Claude Debussy (dix pièces, dix compositeurs) au début du XXè siècle. C’est cette forme collaborative que reprennent Jean-Christophe Cholet, Alban Darche et Mathias Rüegg dans le but « d’inventer une œuvre originale qui puise son inspiration dans l’écoute de celle de Poulenc » et non de reprendre les codes et les couleurs de Francis Poulenc (1899-1963). Stimulés par le projet et l’enjeu, les trois compositeurs se complètent remarquablement tout en conservant leur identité. Il faut dire qu’ils disposent d’un magnifique grand ensemble, réunion de personnalités affirmées qui donnent le meilleur comme à leur habitude. Cette musique inventive et intemporelle préserve l’équilibre indispensable entre contrainte et liberté, écriture et improvisation, tout ce qui fait la force et l’esprit du jazz d’aujourd’hui. Un disque événement sur l’indispensable label nantais, Yolk !

> Yolk Tribu - YOLK J 2069 / L’Autre Distribution

Samuel Blaser : trombone / Marie-Violaine Cadoret : violon / Jean-Christophe Cholet : piano, compositions / Nathalie Darche : piano / Alban Darche : saxophone alto, compositions / Matthieu Donarier : saxophone ténor, clarinettes / Stéphane Kerecki : contrebasse / Olivier Laisney : trompette / Christophe Lavergne : batterie / Matthias Quilbault : tuba / Mathias Rüegg : compositions / Pascal Vandenbulke : flûtes.

01. 1st Convergence (Cholet) / 02. Le Tombeau De Poulenc 1 (Darche) / 03. Dans Le Monde De Poulenc (Rüegg) / 04. 2nd Convergence (Cholet) / 05. Dans Les Idées De Poulenc (Rüegg) / 06. Le Tombeau De Poulenc 2 (Darche) / 07. Cadence (Darche) / 08. Le Tombeau De Poulenc 3 (Darche) / 09. Dans Le Sens De Poulenc (Rüegg) / 10. 3rd Convergence (Cholet) / 11. Dans L’Esprit De Poulenc (Rüegg) / 12. Le Tombeau De Poulenc 4 (Darche) // Enregistré à l’Estran, Guidel (56) en mars 2016.


CLOUDMAKERS FIVE : « Traveling Pulse »

info document -  voir en grand cette imageMichael Janisch, contrebassiste américain installé à Londres et fondateur du label Whirlwind Recordings, joue ici dans un quintet qui réunit de solides musiciens du jazz d’aujourd’hui. Parmi ces « faiseurs de nuages », Antonin-Tri Hoang, le français de l’équipe déploie son jeu d’anches en broderie fine, toujours aérien et libre. On connaît assez bien le vibraphoniste Jim Hart de notre côté de la Manche (avec le trio de Daniel Erdmann, par exemple). Il apporte les notes cristallines de ce groupe soudé qui invente un jazz acoustique bien ancré dans son époque. L’enregistrement en concert, sans artifices, met en évidence le potentiel d’une formation qu’il faudra suivre (des concerts sont prévus en Europe et en France, peut-être ?).

> Whirlwind Recordings - WR4719 / Bertus

Jim Hart : vibraphone / Michael Janisch : contrebasse / Dave Smith : batterie / Antonin-Tri Hoang : saxophone alto, clarinette / Hannes Riepler : guitare.

01. The Past Is Another Country / 02. Traveling Pulse (Somewhere North Of Ghana) / 03. Golden / 04. The Road (For Ed) / 05. The Exchange / 06. Cycle Song (For J.T.) // Enregistré en concert au Vortex Jazz Club, Londres les 11 et 12 mars 2017.


Eyolf DALE : « Return To Mind »

info document -  voir en grand cette image info document -  voir en grand cette imageEyolf Dale, je ne le connaissais pas, et vous ? Il faut dire que ce pianiste norvégien (et compositeur et arrangeur, la preuve ici !) entre dans sa 33ème année. Il est donc (encore) jeune et pourtant, quelle maturité dans cette musique ! Un peu à contre-pied de ses contemporains, il ne joue pas du volume, des effets et de la pression rythmique, il invente une musique paisible, toute en nuances avec un octet qui a tout d’un grand format. Sur une large palette de timbres, de l’aigu du vibraphone (Rob Waring, entendu récemment avec John Surman) aux graves du trombone et de l’euphonium, il donne vie à des mélodies fascinantes, tourbillonnant avec légèreté (écoutez Soaring et vous comprendrez !) mais démontre aussi sa grande habileté dans la combinaisons de contrastes rythmiques et harmoniques (The Mayor , I Can’t Deny...) avec, en conclusion , une « Tranquil Dance » de toute beauté ! Ajoutons à cela la finesse du jeu de piano et on sait désormais qu’on devra suivre ce musicien remarquable, professeur de jazz à la Norwegian Academy of Music.

> Edition Records - EDN 1106 / Modular-Membran

Eyolf Dale : piano / André Roligheten : saxophone ténor et clarinette / Hayden Powell : trompette et bugle / Kristoffer Kompen : trombone, euphonium / Adrian Løseth Waade : violon / Rob Waring : vibraphone / Per Zanussi : contrebasse / Gard Nilssen : batterie

01. Midsomer Gardens / 02. Soaring​ / 03. The Mayor / 04. Return to Mind​ / 05. Naurak​ / 06. Woody​ / 07. Rhône / 08. Taplow​ / 09. I Can’t Deny​ / 10. Tranquil Dance // Enregistré à Copenhague (Danemark) les 29 et 30 août 2017.


Jozef DUMOULIN ORCA NOISE UNIT : « A Beginner’s Guide To Diving And Flying »

info document -  voir en grand cette imageLors de sa résidence en tant qu’artiste associé au Petit Faucheux de Tours, le pianiste Jozef Dumoulin a pu donner vie à de nouveaux projets. « Il y a tellement d’artistes différents dans ce monde, tellement de gens qui essayent de tracer leur propre chemin. C’est un beau cadeau de permettre à certains de développer leur travail pendant une petite période, épaulés par une structure qui a le savoir faire et les moyens pour concrétiser des idées. » disait-il dans une interview récente. Fort de cet appui artistique et logistique, il a monté cet Orca Noise Unit et enregistré ce disque en quatre jours de résidence. Inspiré par l’exploration des rêves, Jozef Dumoulin a invité ses quatre brillants complices à imaginer un univers sonore insolite et acoustique avec tout le savoir faire et la force expressive de musiciens-improvisateurs accomplis.
[ On retrouve là Antonin Tri Hoang (voir Cloudmakers Five plus haut), décidément incontournable ! ]

> Yolk Dream - YOLK J 2072 / L’Autre Distribution

Jozef Dumoulin : piano et percussion / Bruno Chevillon : contrebasse / Toma Gouband : percussion / Sylvaine Hélary : flûtes / Antonin Tri Hoang : saxophone alto, clarinette, percussion.

01. As Above, So Below / 02. The Garden / 03. Imagined Rotation / 04. The Hand / 05. Second Room / 06. Little Lemon / 07. Mild / 08. Peering And Palpation / 09. Breathing Under Water / 10. The Bristlecone Pine / 11. The Other Side Of The Month / 12. Something About A Horse / 13. Little Flower Expanding / 14. Acknowledgements / 15. As Below, So Above // Compositions collectives // Enregistré en résidence au Petit Faucheux (Tours) entre le 12 et le 15 décembre 2016.


Paolo FRESU DEVIL QUARTET : « Carpe Diem »

info document -  voir en grand cette imageMusicien voyageur qui s’associe volontiers à de multiples projets internationaux, en particulier pour le label ACT, Paolo Fresu aime revenir au bercail : le premier titre de ce disque très recommandé s’intitule d’ailleurs « Home ». Il retrouve ses complices de longue date, chez lui, en Italie pour son propre label Tŭk Music. On s’en réjouit ! Avec cette petite équipe de musiciens qui n’ont rien à prouver sauf qu’ils ont plaisir à jouer ensemble, le trompettiste peut laisser s’exprimer son amour de la mélodie et improviser avec naturel, porté par la musique sans trop abuser d’effets. L’enregistrement est impeccable, préservant un parfait équilibre entre les instruments et ça ne met que mieux en valeur les qualités de ce quartet. Un disque vivement recommandé, immanquable pour les fans de Paolo Fresu !

> Tŭk Music – Bonsaï Music - TUK023 / Sonodisc – IDOL

Paolo Fresu : trompette, bugle / Bebo Ferra : guitare / Paolino Dalla Porta : contrebasse / Stefano Bagnoli : batterie.

01. Home (Ferra) / 02. Carpe Diem (Ferra) / 03. In minore (Fresu) / 04. Enero (Ferra) / 05. Dum Loquimur, Fugerit Invida Aetas (collectif) / 06. Lines (Dalla Porta) / 07. Secret Love (Dalla Porta) / 08. Ballata per Rimbaud (Bagnoli) / 09. Ottobre (Dalla Porta) / 10. Un tema per Roma (Fresu) / 11. Human Requiem (Fresu) / 12. Quam Minimum Credula Postero (collectif) / 13. Giulio Libano (Bagnoli) / 14. Un posto al sole (Annona-Lanza) // Enregistré à Cavalicco (Udine), Italie, du 12 au 16 janvier 2017.


Moncef GENOUD & Ivor MALHERBE : « Walk with me »

info document -  voir en grand cette imageNé en Tunisie en 1961, le pianiste non-voyant Moncef Genoud a grandi en Suisse où son potentiel de musicien a très vite été remarqué de même que son intérêt pour le jazz. Instrumentiste brillant et réputé, il retrouve là son ami de longue date et compatriote, le contrebassiste Ivor Malherbe. Dès les premières notes d’African Song, on perçoit que le dialogue de ces deux instrumentistes sera riche et limpide et ça se confirme au fil des plages. En laissant vivre et respirer la musique, ils nous invitent à les suivre dans un univers éclairé par l’esprit du jazz. Walk with me ? On leur emboîte le pas bien volontiers !

> Rollin’ Dice Productions – PBR Record - MG63274 / www.pbr-record.com

Moncef Genoud : piano / Ivor Malherbe : contrebasse

01. African Song (Genoud) / 02. Petit-Senn (Genoud) / 03. Odessa (Genoud-Malherbe) / 04. My One And Only Love (Wood) / 05. Sept Quatre (Genoud) / 06. You Don’t Know What Love Is (dePaul) / 07. Prelude (Genoud) / 08. Lover Man (Davis-Ramirez-Sherman) / 09. Jitterbug Waltz (Waller) // Enregistré récemment à Genève (Suisse)


Jacky MOLARD Quartet : « Mycelium »

info document -  voir en grand cette image info document -  voir en grand cette image« Dans la Grande Boutique de Langonnet (Morbihan), leur Friche Articole, Jacky Molard (violon) et Hélène Labarrière (contrebasse) ainsi que leurs amis Janick Martin (accordéon) et Yannick Jory (saxophones alto et soprano) assaisonnent le jazz aux herbes de Bretagne sans oublier de le pimenter de quelques épices venues d’ailleurs, des rivages de l’Afrique aux portes de l’Orient. Du fait maison aux saveurs incomparables avec un cœur gros comme ça... ». Ainsi débutait ma chronique du concert de ce quartet incomparable lors de l’Atlantique Jazz Festival de Brest en octobre 2017. On attendait alors la parution du disque que voici avec une belle bordée d’invités toujours prêts à embarquer : Christophe Marguet avec fûts et cymbales, François Corneloup et son baryton, Serge Teyssot-Gay pour mettre le feu avec sa guitare électrisée, Jean-Michel Veillon avec sa flûte d’autrefois et même l’incomparable conteur percupoétique qu’est Albert Marcœur. Du jazz issu de la diversité comme on le cuisine en Armorique chez d’irréductibles militants de la musique vivante, insolite, impertinente et donc, indispensable !

> Innacor - 3 521383 441305 / L’Autre Distribution

Jacky Molard : violon, guitare sur 4 / Yannick jory : saxophones alto et soprano / Jannick Martin : accordéon diatonique / Hélène Labarrière : contrebasse /+/ François Corneloup : saxophone baryton (4, 6) / Christophe Marguet : batterie (3, 4) / Albert Marcœur : voix, percussions (4, 7) / Serge Teyssot-Gay : guitare électrique (2, 4) / Jean-Michel Veillon : flûte traversière en bois (1, 4).

01.Bolom -Veillon-Molard- / 02.Adjihina -Aljaramani -Teyssot-Gay_Molard- / 03.Jabiru -Jory- / 04.Triangle -Molard- / 05.Mycelium -Molard- / 06.An Nouveau -Corneloup- / 07. Précautions d’usage -Marcœur- // Enregistré à La Grande Boutique (Langonnet, 56) en janvier 2017.


PEUKER8 : « Influx »

info document -  voir en grand cette imageLe label allemand WhyPlayJazz nous donne à entendre nombre de productions d’une scène berlinoise toujours très inventive. Dernière découverte en date (au moins pour moi !), le jeune guitariste Paul Peuker qui est investi dans divers projets aux géométries différentes et celui-ci, Peuker8, ensemble où dominent les cordes. Inspiré, dit-il, par Tim Berne ou John Zorn mais aussi par Bela Bartók, Gustav Mahler or Dmitri Shostakovich, il compose et arrange sa musique à partir de structures souvent répétitives qui ménagent cependant de larges espaces à l’improvisation. Une ensemble très solide constitué de musiciens brillants qui sait déjouer les pièges de rythmiques complexes et parfois un peu bancales et mettre en valeur les couleurs imaginées par un compositeur qui se fond dans le collectif en tant qu’instrumentiste. Tout ne se vaut pas dans le disque mais la démarche est intéressante.

> WhyPlayJazz - WPJ040 / whyplayjazz.de/WPJ040

Paul Peuker : guitare, composition / Clemens Christian Pötzsch : piano / Mark Weschenfelder : saxophone alto / Alina Gropper : violon quinton / Filip Sommer alto quinton / Elisabeth Coudoux : violoncelle / Eugen Rolnik : contrebasse / Florian Lauer : batterie /+/ Sissi Rada : voix sur : « Mnimi ».

01. Love Song / 02. The Skyward Escape / 03. Grind Me Tender / 04. Anthem / 05. At Beinglas Farm / 06. Metamorfosi / 07. Fuge / 08. Mnimi / 09. Theme Music / 10. Into the Wild White Yonder // Enregistré récemment à Berlin.


Verneri POHJOLA & Mika KALLIO : « Animal Image »

info document -  voir en grand cette imageLe batteur et percussionniste finlandais Mika Kallio est un partenaire recherché dans les projets en duo. On connaît sa collaboration de longue date avec le saxophoniste Miko Innanen mais cette fois, c’est avec le trompettiste Verneri Pohjola qu’il dialogue, autre musicien essentiel dans le jazz finlandais ! Cet album présente la composante musicale du film Animal Image. Une démarche dans laquelle « la musique est un langage sans mots entre l’homme et l’animal, un flot instinctif de son tissant une toile autour des images filmées. ». (un aperçu ici...). En l’absence d’images, l’écoute permet d’apprécier une musique qui se construit dans l’écoute mutuelle, travail de deux improvisateurs ouverts et expérimentés. Mika Kallio fait naître une multitude de sons de ses gongs, fûts et cymbales, un maillage sonore dans lequel se cale la trompette de Verneri Pohjola (qui n’est pas sans évoquer Don Cherry parfois) complétée par quelques effets électroniques utilisés avec finesse. Un disque aventureux et naturel.

> Edition Records - EDN1107 / Modular-Membran

Verneri​ ​ Pohjola​ : trompette,​ électronique / Mika​ ​ Kallio​​ : batterie et gongs

01.​ ​ Where​ ​ Do​ ​ You​ ​ Feel​ ​ at​ ​ Home​​ / 02.​ ​ Outside / 03.​ ​ Foxplay​​ / 04. Man,​ ​ Animal​ ​ Image / 05.​ ​ Goshawk’s​ ​ Dream​​ / 06.​ ​ Animal // Bande originale du film de Perttu​ Saksa,​ Animal​ ​ Image // Enregistré récemment en Finlande.


SNOWPOET : « Thought You Knew »

info document -  voir en grand cette imageUne fois n’est pas coutume, j’extrais du lot des disques du mois un enregistrement aux couleurs plutôt pop (encore chez Edition Records notez bien !). Et pourquoi cela ? Lauren Kinsella est là ! La vocaliste irlandaise avait retenu mon attention dans un album du groupe Abhra réuni par Julien Pontvianne pour la label Onze heures Onze en mars 2016 (ici...). Elle y chantait magnifiquement des textes de Henry David Thoreau. Retrouvons-la, donc, dans le second album du groupe londonien Snowpoet qu’elle a constitué avec le bassiste Chris Hyson. Dix chansons délicates et sensibles arrangées avec intelligence et toujours cette voix très naturelle qui nous permet de rapprocher cette vocaliste de ses consœurs scandinaves Linda Olah et Isabel Sorling pour ne citer qu’elles. Prenez cela pour un compliment !

> Edition Records - EDN1108 / Modular-Membran

Lauren Kinsella : voix, textes / Chris Hyson : basse, contrebasse, claviers / Nicholas Costley-White : guitare acoustique / Matthew Robinson : piano / Dave Hamblett : batterie / Josh Arcoleo : saxophone /+/ Alice Zawadski : violon / Francesca Ter-Berg : violoncelle / Lloyd Haines : batterie et percussion sur 1,2 and 7.

01. The Therapist / 02. Under The Tree / 03. Water Baby / 04. Love Again / 05. Dear Someone / 06. Snow / 07. Pixel / 08. Two Of Cups / 09. It’s Already Better Than Ok / 10. Another Step // Enregistré à Cardiff (GB) en janvier 2017.


Henri TEXIER : « Sand Woman »

info document -  voir en grand cette image info document -  voir en grand cette imageToujours animé par la même envie de jouer sa musique et de rencontrer des musiciens pour tenter de nouveaux assemblages, Henri Texier revient avec un superbe quintet. À bien y regarder, on retrouve naturellement le fiston, Sébastien Texier en élément constant et Manu Codjia, déjà présent dans des projets précédents. Les nouveaux arrivés sont Vincent Lê Quang, décidément très sollicité (il est aussi avec Daniel Humair ces temps-ci) et Gautier Garrigue, excellent batteur qui a tout de suite fait la paire avec Mr Henri. La bonne idée, c’est de reprendre de vieilles compositions qui reprennent ainsi un sacré coup de jeune (« Amir » par exemple, reprise de l’album éponyme (1976) comme « Quand tout s’arrête »). Il fallait bien un peu de nouveauté avec Sand Woman et Hungry Man écrites plus récemment. Un assemblage qui compose un bel ensemble : l’univers est familier mais l’approche s’est renouvelée et ça, on apprécie ! Considérant l’esprit qui règne dans cette formation, la complicité entre Vincent Lê Quang et Sébastien Texier, la rage de jouer de Manu Codjia, le présence rythmique de Gautier Garrigue, Henri Texier peut être satisfait. Il tient là une de ses meilleurs formations depuis plusieurs années.

> Label Bleu - LBLC6728 / L’Autre Distribution

Henri Texier : contrebasse, compositions / Vincent Lê Quang : saxophones ténor et soprano / Sébastien Texier : saxophone alto, clarinettes / Manu Codjia : guitare / Gautier Garrigue : batterie.

01. Amir / 02. Sand Woman / 03. Hungry Man / 04. Indians / 05. Les Là-Bas / 06. Quand tout s’arrête // Enregistré à Amiens en octobre 2017.


Stefano TRAVAGLINI : « Ellipse – piano solo »

info document -  voir en grand cette imageStefano Travaglini tenait tellement à ce que son disque nous parvienne rapidement qu’il l’a fait acheminer par UPS ! Notez bien que ce n’est pas pour cette raison qu’il figure dans ma sélection, ce serait trop facile. C’est bien la musique qui compte avant tout et de ce côté là, ce pianiste italien est une découverte. L’art du piano solo est très délicat (on le verra encore à deux reprises dans cette Pile de disques) et Stefano Travaglini se montre tout à fait convaincant en évitant le double écueil de la démonstration virtuose et de la monotonie. L’ensemble des plages de ce disque est issue d’une heure d’enregistrement en continu dans la conditions du live. Beaucoup d’improvisation et quelques réminiscences de thèmes connus (Monk’s Mood, Softly, as in a morning sunrise...) pour nous convaincre que l’on est bien dans le monde et dans l’esprit du jazz avec une approche sensible, poétique et personnelle. Beau disque !

> Notami Jazz - NJ22 / www.edizioninotami.it

Stefano Travaglini : piano

01. The importance of fishing / 02. Life / 03. The flowering season / 04. Persistence / 05. Monk’s mood - Presences / 06. Looking back / 07. Intermezzo / 08. Softly, as in a morning sunrise / 09. Goodbye, for now - Meditation // Enregistré au Rainbow Studio d’Oslo (Norvège) en septembre 2016.

Et ensuite...

Les disques que nous avons déjà chroniqués et d’autres qui le seront peut-être s’ils savent inspirer les rédacteurs de CultureJazz.fr...

13- Marcel AZZOLA : « 1951-1962 »
14- Django BATES’ BELOVÈD : « The Study Of Touch »OUI !
15- Jean-Michel BERNARD : « Plays Lalo Schifrin »
16- BLANCO Y NEGRO : « Timbero »
17- Gildas BOCLÉ : « So In Love – Plays Cole Porter & Tom Jobim »
18- Anouar BRAHEM : « Blue Maqams »
19- Matthieu CHAZARENC : « Canto »
20- Simon CHIVALLON : « Flying Wolf »
21- Erland DAHLEN : « Clocks »
22- Michael DEASE : « Reaching out »
23- Christy DORAN : « Undercurrent – Live at Theater Gütersloh »
24- Danny FOX Trio : « The Great Nostagist »
25- GOGO PENGUIN : « A Humdrum Star »
26- GROUNDED – Sébastien NECCA : « Morning Light »
27- GUITARIO : « Soleil levant »
28- James HALL : « Lattice »
29- Mark ISHAM : « CoverArt »
30- Femi KUTI : « One People One World »
31- LA BARONNE BLEUE : « La Baronne Bleue »
32- Julian LAGE : « Modern Lore »
33- Sarah LANCMAN : « À contretemps »
34- Lionel LOUEKE – Céline RUDOLPH : « Obsession »
35- Yoann LOUSTALOT – François CHESNEL – Frédéric CHIFFOLEAU – Christophe MARGUET : « Old and New Songs »
36- Carlos MALTA – Thomas CLAUSEN : « Dreamland »
37- Kate McGARRY : « The Subject Tonight Is Love »OUI !
38- NEW FACES : « New Faces »
39- Stéphane NISOL : « Trafic d’influences »
40- Rémi PANOSSIAN : « Do »
41- Lewis PORTER : « Beauty & Mystery »
42- Jamie SAFT : « Solo a Genova »
43- Marc SARRAZY – Laurent ROCHELLE : « Chansons pour l’oreille gauche »
44- Andreas SCHAERER : « A Novel Of Anomaly »OUI !
45- Fabian SCHÖNE Quartett : « Cast off – Leinen Los »
46- Walter SMITH III : « Twio »
47- Carmen SOUZA : « Creology »
48- Kevin SUN : « Trio »
49- SYRINX EFFECT : « A Sky You Could Strike A Match On »
50- Alune WADE : « African Fast Food »

Marcel AZZOLA : « 1951-1962 »

info document -  voir en grand cette imageIl y en aura pour tous les goûts dans ce coffret organisé en trois thématiques pour trois CDs. Il fallait bien cela pour rendre hommage à ce maître induscuté de l’accordéon. Chauffe Marcel !

> Frémeaux & Associés - FA5696 / Socadisc

Marcel Azzola : accordéon avec diverses formations non précisées et Lina Bossati : chant sur 2 plages (CD1)

CD1 : Marcel Azzola et son ensemble : ses compositions et classiques du musette – 20 plages
CD2 : Les grandes chansons – 20 plages
CD3 : Virtuosité et pages immortelles + standards internationaux – 20 plages // Enregistré en France entre 1951 et 1962.


Django BATES’ BELOVÈD : « The Study Of Touch »

info document -  voir en grand cette imageOUI ! et pourquoi Oui ? Lisez donc la chronique (ici...) de ce disque paru fin 2017 mais qui nous est parvenu avec un petit retard. Django Bates en trio : exemplaire !

> ECM - 2534 - 573 2663 / Universal Music France (P. 11/2017)

Django Bates : piano, compositions sauf 6 & 8 / Petter Eldh : contrebasse / Peter Bruun : batterie

01. Sadness All The Way Down / 02. Giorgiantics / 03. Little Petherick / 04. Senza Bitterness / 05. We Are Not Lost, We Are Simply Finding Our Way / 06. This World (Iain Ballamy) / 07. The Study of Touch / 08. Passport (C. Parker) / 09. Slippage Street / 10. Peonies As Promised / 11. Happiness All The Way Up // Enregistré à Oslo en juin 2016.


Jean-Michel BERNARD : « Plays Lalo Schifrin »

info document -  voir en grand cette imageCompositeur pour le cinéma (en particulier), le pianiste Jean-Michel Bernard est un admirateur de Lalo Schifrin dont le nom est attaché à tant de films. Il lui rend brillamment hommage avec ce disque et l’invite sur 3 plages.

> Cristal Records - CR269 / Sony Music

Jean-Michel Bernard : piano, Fender Rhodes, orgue Hammond B3, arrangement, direction musicale / Kimiko Ono : chant (7) / Charles Papasoff : saxophones / Eric Giausserand : trompette / Daniel Ciampolini : vibraphone / Pierre Boussaguet : contrebasse / François Laizeau : batterie /+/ Lalo Schifrin : piano (12, 14, 16) / Sara Andon : flûte (03,14) / Kyle Eastwood : guitare basse (4) / Philippe Chayeb : guitare basse (2, 9) / Jean-Marie Ecay : guitares (9) / Philippe Hervouët : guitares (4) / Jean-Philippe Audin : violoncelle solo (8) / Laurent Korcia : violon solo (8) / Jean-Michel Tavernier : cor d’harmonie (3, 4)

01. Mannix (L. Schifrin) / 02. Bullitt (L. Schifrin) / 03. Cool Hand Luke (L. Schifrin) / 04. The Dirty Harry Suite (L. Schifrin) / 05. Lalo’s Bossa Nova (L. Schifrin) / 06. Mission Impossible (L. Schifrin) / 07. That Night (L. Schifrin/N. Gimbel) / 08. Tango del Aterdecer (L. Schifrin) / 09. The Cat (L. Schifrin) / 10. Les Félins (L. Schifrin) / 11. The Cincinnati Kid (L. Schifrin/D. Cochran) / 12. Introduction to the Plot inclus des extraits de Rêverie (Claude Debussy), An Die Freude (L.V. Beethoven), The Battle Hymn of Republic (W. Steffe), The Plot (L. Schifrin), Frère Jacques (traditionnel) / 13. The Plot (L. Schifrin) / 14. The Cheketeers Suite (L. Schifrin) / 15. Manteca (C. Pozo/G. Fuller/D. Gillespie) / 16. Chano (L. Schifrin) / 17. Mannix (version piano solo) (L. Schifrin) // Enregistré en France en 2017.


BLANCO Y NEGRO : « Timbero »

info document -  voir en grand cette imageDe la musique latine made in Copenhague... Et c’est plutôt bien fait dans un esprit latin-jazz-jazz.

> Stunt - STUCD17142 / Una Volta Music

Karl-Martin Almqvist : saxophone ténor / Abel Marcel : piano / Yasser Morejon : contrebasse / Jonas Johansen : batterie / Eliel Lazo : percussion, voix.

01. Something Personal / 02. The Caretaker / 03. Timbero / 04. The Munch / 05. La Aldea Del Norte / 06. Taa-Daa / 07. Nostalgia De Un Sueño / 08. Tradición / 09. October 6th / 10. Nostalgia De Otro Sueño // Enregistré récemment à Copenhague (Danemark).


Gildas BOCLÉ : « So In Love – Plays Cole Porter & Tom Jobim »

info document -  voir en grand cette imageGildas Boclé a fait du jeu à l’archet sa spécialité, au moins dans ses improvisations. On l’entendra beaucoup ainsi dans ce nouvel album qui associe les mélodies de Tom Jobim et celles de Cole Porter avec la complicité de brillants guitaristes et copains de longue date Nelson Veras et/ou Jérôme Barde et d’un autre « vieux » copain, Marcello Pellitteri à la batterie. Belle réalisation auto-produite, en Bretagne, bien sûr !

> Autoproduction – Boclé Brothers / Absilone – Socadisc

Gildas Boclé : contrebasse / Nelson Veras, Jérôme Barde : guitares / Marcello Pellitteri : batterie.

01. Chega de Saudade (Jobim) / 02. Love for sale (Porter) / 03. Faledo de amor (Jobim) / 04. So in love (Porter) / 05. I concentrate on you (Porter) / 06. Just one of those things (Porter) / 07. I love Paris (Porter) / 08. Night and day (Porter) / 09. How insensitive (Jobim) / 10. Bonita (Jobim) / 11. What is this thing called love (Porter) // Enregistré récemment à Vannes (56).


Anouar BRAHEM : « Blue Maqams »

info document -  voir en grand cette imageReconnu comme un des plus grands virtuoses du oud, Anouar Brahem a beaucoup enregistré pour ECM. Cette fois il est allé à New York pour rejoindre Dave Holland et Jack DeJohnette, accompagné de Django Bates (un peu bridé dans ce contexte !). « Nous demeurons déconcertés et même stupéfaits d’être passés de l’hypnotique au soporatif, de l’appétence au nonchaloir... » écrira Yves Dorison à propos de cet album.

> ECM - 2580 / Universal Music France

Anouar Brahem : oud / Dave Holland : contrebasse / Jack DeJohnette : batterie / Django Bates : piano.

01. Opening Day / 02. La Nuit / 03. Blue Maqams / 04. Bahia / 05. La Passante / 06. Bom Dia Rio / 07. Persepolis’s Mirage / 08. The Recovered Road to Al-Sham / 09. Unexpected Outcome // Enregistré à New York (Avatar Studios) en mai 2017.


Matthieu CHAZARENC : « Canto »

info document -  voir en grand cette imageLe batteur Matthieu Chazarenc nous prend par surprise avec ce disque en imaginant une bien jolie musique à base d’accordéon, de bugle et de contrebasse. Subtil et plaisant !

> Jazz Family / Socadisc

Matthieu Chazarenc : batterie et percussions, compositions sauf 5 / Laurent Derache : accordéon / Christophe Wallemme : contrebasse / Sylvain Gontard : bugle.

01. La Guiche / 02. Nos Pas / 03. Mascagne / 04. Hadda / 05. Mystérieuse (Jo Privat) / 06. Ostrava / 07. Louison / 08. Rue Baste / 09. Tranen / 10. Bardenas / 11. Patience // Enregistré aux Studios La Buissonne (Pernes-Les-Fontaines, 84) du 4 au 6 septembre 2017.


Simon CHIVALLON : « Flying Wolf »

info document -  voir en grand cette imageSimon Chivallon ne cache pas son admiration pour le quartet de John Coltrane en général et McCoy Tyner en particulier. Pas étonnant donc que ce disque essentiellement en quartet rende un hommage appuyé et réussi à ces musiciens et musiques de référence.

> Jazz Family - JF038 / Socadisc

Simon Chivallon : piano, compositions sauf 9 / Antoine Paganotti : batterie / Géraud Portal : contrebasse / Boris Blanchet : saxophones ténor et soprano /+/ Baptiste Herbin : saxophone alto sur 6 & 7 / Julien Alour : trompette, bugle sur 3 & 6.

01. Call / 02. Prélude / 03. Flying Wolves / 04. Rosemary In Blue / 05. L’Envol / 06. Four Flowers / 07. Sleeping Angels / 08. Mister G / 09. Invitation (Kaper-Washington) / 10. Landing // Enregistré au Studio de Meudon le 27 avril 2017.


Erland DAHLEN : « Clocks »

info document -  voir en grand cette imageErland Dahlen est un batteur très réputé de la scène norvégienne. Son troisième album solo est un remarquable travail d’orchestration et de composition à partir d’une multitude d’instruments assemblés par la magie du studio. Réveillez-vous, écoutez !

> Hubro - HUBROCD2595 / Outhere

Erland Dahlen : batterie des années 30, cymbales, cloches , scie musicale, xylophone, tambours, gongs, assiettes, caisse claire, boîtes à rythmes, voix, mellotron, claviers, guitares et accessoires sur instruments à cordes…

01. Clocks / 02. Glas / 03. Ship / 04. Bear / 05. Lizard / 06. Wood // Enregistré récemment à Oslo (Norvège).


Michael DEASE : « Reaching out »

info document -  voir en grand cette imageComme c’est l’habitude chez Posi-Tone, ces musiciens, pour la plupart habitués du label, on enregistré ce disque en une journée de studio. Cette fois, c’est le tromboniste Michael Dease qui pilote. Des vrais pros de l’impro sur tempo allegro... mais rien de bien neuf !

> Positone - PR8177 / www.posi-tone.com

Michael Dease : trombone / Ralph Bowen : saxophone ténor / Walt Weiskopf : saxophones alto et ténor / Behn Gillece : vibraphone / Luther Allison : piano / Peter Brendler : contrebasse / Zach Adleman : batterie.

01. Something In Common (Walton) / 02. Live And Let Die (McCartney) / 03. Morning Shade (Herwin) / 04. Tipping Point (Dease) / 05. More Than Words (Bettencourt-Cherone) / 06. Double Luminosity (Dease) / 07. The Takeover (Dease) / 08. Ballade (Drew) / 09. The Chameleon Eye (Dease) / 10. Blackfoot (Turre) / 11. Water Runs Dry (Babyface) // Enregistré à New York le 17 septembre 2017.


Christy DORAN : « Undercurrent – Live at Theater Gütersloh »

info document -  voir en grand cette imageChristy Doran, l’irlandais de Lucerne (Suisse) est un guitariste peu présent sur les scènes françaises, sous-estimé sans doute. La série « Live at Theater Gütersloh » du label Intuition (Allemagne) vient nous rappeler qu’il fait partie des « European Masters ». Ce disque en trio en témoigne fort justement.

> Intuition - INTCHR71326 / Socadisc

Christy Doran : guitare électrique / Franco Fontanarrosa : basse électrique / Lukas Mantel : batterie.

01. You’d Never Know You Know / 02. For The Kick Of It / 03. Undercurrent / 04. The Spanish Moment (Mantel) / 05. Abstraccion Felina (Fontanarrosa) / 06. Leakin’ / 07. Mystery Shopper (Fontanarrosa) / 08. Interview with Christy Doran // Enregistré en concert au Théâtre Gütersloh (Allemagne) le 7 septembre 2017.


Danny FOX Trio : « The Great Nostagist »

info document -  voir en grand cette imageLe pianiste new-yorkais Danny Fox a opté, lui aussi, pour la formule du trio. Si le titre évoque la nostalgie c’est sans doute pour indiquer qu’il évite les stéréotype d’une formule « à la mode » et reste attaché aux formes du jazz dans un esprit d’ouverture qui rend cette formation vraiment intéressante.

> Hot Cup Records - HOT CUP 142 / www.dannyfoxmusic.com

Danny Fox : piano / Chris van Voorst van Beest : contrebasse / Max Goldman : batterie.

01. Adult Joe / 02. Theme For Gloomy Bear / 03. Jewish Cowboy The Real Josh / Geller / 04. Cookie Puss Prize / 05. Truant / 06. Caterpillar Serenade / 07. Preamble / 08. Fat Frog / 09. Emotional Baggage Carousel / 10. Old Wash World // Enregistré à New York en juin 2016.


GOGO PENGUIN : « A Humdrum Star »

info document -  voir en grand cette imageJe le dis tout de go (et de GoGo !), entre le trio de Danny Fox (ci-dessus) et celui-ci (avec le marketing qui l’accompagne), y’a pas photo ! Je reprends une tournée de Danny Fox !

> Blue Note - 0602567176732 / Universal Music France

Nick Blacka : contrebasse / Chris Illingworth : piano / Rob Turner : batterie.

01. Prayer / 02. Raven / 03. Bardo / 04. A Hundred Moons / 05. Strid / 06. Transient State / 07. Return to Text / 08. Reactor 2 / 09. Window // Enregistré récemment en Grande-Bretagne (?).


GROUNDED – Sébastien NECCA : « Morning Light »

info document -  voir en grand cette imageUne pochette à faire fuir les loups du massif de Céüse [1] ! Heureusement, le contenu est nettement plus captivant avec une participation remarquée du vocaliste Loïs Le Van dans un quintet bien équilibré autour du batteur Sébastien Necca.

> Hevhetia - HV 0160-2-331 / Inouïe Distribution

Loïs Le Van : voix / Michel Molines : contrebasse / Régis Ferrante : saxophone ténor / Sylvain Charrier : vibraphone / Sébastien Necca : batterie.

01. Aum / 02. Nine Steps Part 1 L’Insouciance, La Certitude, Le Doute / 03. Nine Steps Part 2 La Mélancolie, La Quête, L’impasse / 04. Nine Steps Part 3 Lâcher Prise, Méditation, L’Eveil / 05. The Morning Light / 06. 3 Part 1 La Victime / 07. 3 Part 2 Le Sauveur / 08. 3 Part 3 Le Bourreau / 09. The Drunk Fish / 10. My Sailboat / 11. The Smile Of My Son / 12. Remember // Enregistré au Studio Alys (Manteyer, 05) en novembre 2016.


GUITARIO : « Soleil levant »

info document -  voir en grand cette imageDans la famille Vasseur basée en Normandie « orientale » (puisqu’elle n’est plus Haute), la guitare est l’instrument roi. Suzanne, au piano sur « Au bord de la Seine » fait figure de dissidente ! Guitario est leur groupe qui réinvente le jazz manouche dans une forme un peu « modernisée ».

> Autoproduction / www.guitario.net

Sébastien Vasseur : guitare lead / Clément Vasseur : guitare rythmique et solo / Jean-Étienne Vasseur : basse électrique /+/ Suzanne Vasseur : piano sur 8.

01. Monsieur Lupin / 02. Cap Fagnet / 03. Voyages agréables dans les pays lointains / 04. Allouville / 05. Le grand cormoran / 06. Soleil levant / 07. La Varenne / 08. Au bord de la Seine / 09. Bel-ami / 10. Dieppe / 11. Bleu mécanique // Enregistré à Rouen (76) en octobre et novembre 2017.


James HALL : « Lattice »

info document -  voir en grand cette imageUn disque pour découvrir le tromboniste new-yorkais natif du Nebraska, James Hall. Une déclinaison du jazz qui reste fidèle aux codes du genre avec un bel alliage de timbres entre le trombone et la flûte.

> Outside In Music / www.jameshallmusic.com

James Hall : trombone / Jamie Baum : flûte / Deanna Witkowski : piano, Fender Rhodes / Tom DiCarlo : contrebasse / Allan Mednard : batterie /+/ Sharel Cassity : saxophone alto sur 2 et 4

01. Shoy / 02. Black Narcissus (Henderson) / 03. Lattice / 04. Brittle Stitch / 05. Gaillardia / 06. Traveler / 07. Kind Folk (Wheeler) / 08. Terrace // Enregistré à New York en septembre 2016.


Mark ISHAM : « CoverArt »

info document -  voir en grand cette imageLe trompettiste Mark Isham est un spécialiste réputé des musiques de films. Il a enregistré ce disque tout seul comme un grand pour faire revivre (ou mourir ?) une série de standards à grand renfort de synthétiseurs et autres machines. Jeu de massacre ?

> MIM Records / www.isham.com

Mark Isham : trompette, claviers, production.

01. Take Five / 02. Willow Weep / 03. Angel / 04. Insensitive / 05. PAPA / 06. Mood Indigo // Enregistré à Los Angeles en 2017 (?).


Femi KUTI : « One People One World »

info document -  voir en grand cette imageUn disque très respectable et plein d’énergie positive ! Femi Kuti se positionne en défenseur de la démocratie et des droits du peuple. Il le chante avec conviction. De l’afro-beat dans la filiation directe de Fela Kuti .

> Partisan Records – Knitting Factory Records / [PIAS]

Femi Kuti : saxophone, orgue / musiciens de Positive Force / Omorinmade Anikulapo-Kuti : piano, basse / Awomolo Opeyemi : guitare / Andrew Aghedo : basse / Ayodele Alaba : batterie / etc.

01. Africa will be great again / 02. Best To Live on the Good Side / 03. One people One World / 04. Na Their Way Be That / 05. How Many / 06. Evil People / 07. Equal Opportunity / 08. E Get A E Be / 09. Corruption Na Stealing / 10. Dem Don Come Again / 11. Dem Militarize Democracy / 12. The Way Our Lives Go (Rise and Shine) // Enregistrement récent au Nigeria.


LA BARONNE BLEUE : « La Baronne Bleue »

info document -  voir en grand cette imageOn retrouve des membres du Collectif Spatule (région nantaise) déjà remarqués, entre autres dans l’ensemble « Le Vanneau Huppé » (avril 2017, ici...). Autour de la voix de Chloé Cailleton, cette formation propose une musique chaleureuse et inventive à la croisée des genres (jazz, folk etc.) avec, toujours une place pour l’improvisation et l’imprévu. Allez à la rencontre de La Baronne Bleue !

> Aloya Records / shop.aloyamusic.fr/La.Baronne.Bleue

Chloé Cailleton : voix / Pascal Vandenbulcke : flûtes / Gabor Turi : batterie / Fabien Ewenczyk : guitares / Stéphane Oster : violoncelle.

01. Folkish You #1 / 02. Folkish You #2 / 03. The Twin / 04. Il gatto #1 / 05. Il gatto #2 / 06. Bourrasque #1 / 07. Bourrasque #2 / 08. Valse en troc / 09. Le p’tit bourdon // Enregistré en France (Loire-Atlantique ?) en février 2017.


Julian LAGE : « Modern Lore »

info document -  voir en grand cette imageNouveau disque du guitariste américain avec son trio « augmenté » de quelques invités. Yves Dorison nous a livré sa chronique, à lire attentivement ici...

> MackAvenue - MAC1131 / [PIAS]

Julian Lage : guitare / Scott Colley : contrebasse / Kenny Wollesen : batterie, vibraphone /+/ Tyler Chester : claviers sur 2, 3, 5, 6, 7, 11 / Jesse Harris : maracas sur 2, Casio sur 3, 5, 6, guitare acoustique sur 9.

01. The Ramble / 02. Atlantic Limited / 03. General Thunder / 04. Roger the Dodger / 05. Wordsmith / 06. Splendor Riot / 07. Revelry / 08. Look Book / 09. Whatever You Say, Henry / 10. Earth Science / 11. Pantheon // Enregistré récemment à New York.


Sarah LANCMAN : « À contretemps »

info document -  voir en grand cette imageCe nouvel album de la vocaliste Sarah Lancman porte toujours la patte de Giovanni Mirabassi. On l’écoutera avec intérêt et sans doute avec plaisir. En concert, c’est pas mal non plus comme l’a écrit Yves Dorison il y a quelques semaines (lire ici...)

> Jazz Eleven - JZE11001 / www.facebook.com/commerce_A.Contretemps

Sarah Lancman : voix, composition, piano sur 10 / Giovanni Mirabassi : piano, composition, direction artistique / Gianluca Renzi : contrebasse / Gene Jackson : batterie /+/ Lukmil Perez : percussions sur 7 / Toku : voix, bugle.

01. Don’t Lose Me / 02. Ça n’a plus d’importance / 03. I Want Your Love / 04. On s’est aimé / 05. Wrong or Right ? (Sarah’s Blues) / 06. Love Me Just Your Way / 07. Tout bas / 08. À contretemps / 09. Choro pour les amants éternels / 10. Conjugaison amoureuse / 11. On s’est aimé (Aishiatta koto o) // // Enregistré en Thaïlande du 29 mai au 6 juin 2017.


Lionel LOUEKE – Céline RUDOLPH : « Obsession »

info document -  voir en grand cette imageUn duo très complice et tout à fait charmant entre Céline Rudolph (musicienne que je découvre) et Lionel Loueke qu’on ne présente plus. Intimiste et chaleureux en forme de voyage entre l’Afrique et d’autres ailleurs...

> Obsessions – Membran - 234460 / Membran

Céline Rudolph : voix, guitare acoustique, glockenspiel, kalimba / Lionel Loueke : guitares acoustique et électrique, voix.

01. C’est Un Love Song (Rudolph) / 02. New Day (Rudolph) / 03. Veuve Malienne (Loueke) / 04. Archaic (Rudolph) / 05. Here Comes The Rain (Rudolph) / 06. O Leaozinho (C.Veloso) / 07. Morning Blues (Rudolph) / 08. Le Vent Du Nord (Rudolph) / 09. Fabula (Rudolph) / 10. Rêve Obsession (Loueke-Rudolph) // Enregistré à Berlin en 2015 et à New York en 2013 (8).


Yoann LOUSTALOT – François CHESNEL – Frédéric CHIFFOLEAU – Christophe MARGUET : « Old and New Songs »

info document -  voir en grand cette imageAppelez-les « Old and New Songs » puisque ces quatre personnalités attachantes du jazz français d’aujourd’hui forment un vrai groupe avec des musiques d’antan. Lire la chronique ici...

> Bruit Chic - BC0082675 / L’Autre Distribution

Yoann Loustalot : trompette, bugle / François Chesnel : piano / Frédéric Chiffoleau : contrebasse / Christophe Marguet : batterie.

01. Mellan branta stränder (trad. russe) / 02. File la laine (R.Marcy) / 03. bachianas brasileiras 5 aria (cantilena) (Villa-Lobos) / 04. Plaine ma plaine (L.Knipper) / 05. Dura memoria (A.Oulman) / 06. La Romanella (trad. Italie) / 07. Oshima anko bushi (trad. Japon) / 08. Old and New Drums (Marguet) / 09. Une jeune fillette (J.Chardavoine) / 010. Kristallen den fina (O.F.Tullberg) / 11. La belle s’en va au jardin des amours (trad. France) / 12. Edo no komoriuta (trad. Japon) // Enregistré récemment en France.


Carlos MALTA – Thomas CLAUSEN : « Dreamland »

info document -  voir en grand cette imageLe pianiste danois Thomas Clausen invite le saxophoniste et flûtiste brésilien Carlos Malta. Bien entendu, leur Dreamland évoque surtout le Brésil. Les pièces en duo sont, de loin, les plus intéressantes.

> Stunt - STUCD17132 / Una Volta Music

Thomas Clausen : piano, compositions sauf 3, 7, 9 / Carlos Malta, compositions 3, 7, 9 : saxophones ténor et soprano, flûte /+/ Romulo Duarte : basse / Niclas Campagnol : batterie.

01. Shadows / 02. Fanfare / 03. 3 no Samba / 04. After The Metronome / 05. Tiger Rag (Original Dixieland Jass Band – 1917) / 06. Nippon / 06. Under The Strawberry Moon / 07. One Or More / 08. Logum Ede / 09. Nocturne / 10. Toy Joy / 11. Dreamland. // Enregistré à Gothenborg (Suède) en mai 2017.


Kate McGARRY : « The Subject Tonight Is Love »

info document -  voir en grand cette imageOUI ! et pourquoi Oui ? Vous le saurez en lisant la chronique que notre ami Yves Dorison a consacrée à ce très beau disque (C’est ici... nous sommes bien d’accord !).

> Binxtown Records / www.katemcgarry.com

Kate McGarry : voix / Keith Ganz : guitare, basse / Gary Versace : claviers, accordéon.

01. The Subject Tonight Is Love / 02. Secret Love / 03. Climb Down - Whiskey You’re The Devil / 04. Gone With The Wind / 05. Fair Weather / 06. Playing Palhaco / 07. Losing Strategy / 08. My Funny Valentine / 09. Mr Sparkle - What A Difference A Day Made / 10. She Always Will - The River / 11. Indian Summer / 12. All You Need Is Love // Enregistrement récent aux USA.


NEW FACES : « New Faces »

info document -  voir en grand cette imageNouveaux visages (New Faces) ? Pas du tout car cette formation réunit des musiciens bien connus sur le label Posi-Tone dans le but de reprendre des standards et des compositions d’autres habitués du label (Brian Charette, Art Hirahara, Jon Davis, Jared Gold...). Du jazz dans l’esprit mainstream joué avec conviction.

> Positone - PR8176 / ww.posi-tone.com

Josh Lawrence : trompette / Roxy Coss : saxophone ténor / Behn Gillece : vibraphone / Theo Hill : piano / Peter Brender : contrebasse / Vinnie Sperrazza : batterie.

01. Happy Juice (J.Davis) / 02. Delilah Was A Libra (Edwing) / 03. West Village (Charette) / 04. King Cobra (Hancock) / 05. I’m OK (A.Hirahara) / 06. Down The Pike (Gillece) / 07. Hush Puppy (Lawrence) / 08. Vortex (Gillece) / 09. Frederico (Lawrence) / 10. Follow Suit(Gillece) / 11. Preachin’ (J.Gold) // Enregistré à New York le 22 septembre 2017.


Stéphane NISOL : « Trafic d’influences »

info document -  voir en grand cette imageAprès une formation centrée sur le jazz pour devenir enseignant dans ce domaine, le saxophoniste Stéphane Nisol s’est confronté à bien des contextes musicaux en France et dans le monde. Cette musique travaillée, arrangée, fluide réflète ses diverses influences. Un disque qui s’écoute facilement et... ne surprendra guère.

> Aurasky Music - ASM17016 / The Orchard

Stéphane Nisol : saxophones, flûte / Laurent Locuratolo : batterie / Igor Brover : piano, Rhodes / David Mirandon : percussions / Sabrina Admane : chant /+/ Zaf Zapha : basse, contrebasse sur 8 / Medhi Madir : basse sur 8 / Vincent Samyn : piano sur 11 / Christophe Pinhero : guitare sur 2 et 4 / Jonathan Baron : guitare sur 4 / Roger Machado : guitare sur 10 / Nicolas Seauseau, Vincent Raymond : trompette sur 4 / Alexi Bourguignon : trompette sur 2 / Olivier Bridot : trompette sur 6 et 3 / Malik Hemaidi, Woz Kali : chant sur 8 / Nadine Collon : violon sur 9 / Isabelle Nisol : violoncelle sur 9.

01. Intro / 02. Lou Mae / 03. Magatte / 04. Premier jour de printemps / 05. Elia / 06. La panthere bleue / 07. Trafic d’influences / 08. Parfum d’Afrique / 09. Histoire secrète / 10. Couleurs d’automne / 11. Après Minuit // Enregistré récemment en France.


Rémi PANOSSIAN : « Do »

info document -  voir en grand cette imageComme dans sa musique en trio, Rémi Panossian montre un attachement aux mélodies construites comme des chansons sans paroles. Il intègre à son programme les Rolling Stones et Duke Ellington ainsi qu’un extrait de la B.O. du film Merry Christmas Mr Lawrence... Indiscutablement, l’instrument est maîtrisé avec sensibilité mais de manière plutôt linéaire, sans surprises.

> Jazz Family - JF041 / Socadisc

Rémi Panossian : piano

01. Why Are You Falling Down / 02. The Mirror / 03. Paint In Black (Jagger-Richards) / 04. Away From A Way / 05. Long Time No Sea / 06. Merry Christmas Mr Lawrence (Sakamoto) / 07. Caravan (Ellington-Tizol) / 08. My Own Island / 09. Escape / 10. Dos // Enregistré à Toulouse du 29 au 31 janvier 2017.


Lewis PORTER : « Beauty & Mystery »

info document -  voir en grand cette imageLewis Robert Porter (né en 1951) a plusieurs cordes à son arc : pianiste, musicologue, enseignant et auteur d’ouvrages remarqués aux USA. Il n’a pas eu de mal à réunir une formation très haut-de-gamme pour enregistrer ce disque qui donne un bon aperçu de son grand talent de pianiste. Du solide !

> Altrisuoni - 197-2 / www.altrisuoni.com

Lewis Porter : piano / John Pattitucci : contrebasse / Terri Lyne Carrington : batterie /+/ Tia Fuller : saxophone sur 2 titres.

01. Prologue / 02. Birthplace / 03. Bye Bye Blackbird / 04. People Get Ready / 05. Blues For Trane and McCoy / 06. 1919 / 07. Chasing Lines / 08. Dazzling Raga / 09. From Giovanni to Jimmy / 10. Day is Done // Enregistré récemment aux USA.


Jamie SAFT : « Solo a Genova »

info document -  voir en grand cette imageMusicien touche-à-tout, Jamie Saft est ici pianiste soliste lors d’un concert à Gènes, en Italie. Répertoire éclectique, de Dylan à Coltrane et cascades de notes dégoulinantes des plus kitsch... On passe !

> Rare Noise records - RNR088 / Differ-Ant

Jamie Saft : piano

01. The Makings of You (Mayfield) / 02. Human - Gates (Jam-Lewis) / 03. Naima (Coltrane) / 04. Sharp Dressed Man (ZZ Top) / 05. Overjoyed (Wonder) / 06. Po’ Boy (Dylan) / 07. The New Standard - Pinkus (Saft) / 08. Blue Motel Room (Mitchell) / 09. The Housatonic At Stockbridge (Ives) / 10. Blue In Green (Davis-Evans) / 11. Restless Farewell (Dylan) // Enregistré en concert à Gènes le 3 mars 2017.


Marc SARRAZY – Laurent ROCHELLE : « Chansons pour l’oreille gauche »

info document -  voir en grand cette imageUn bien joli titre pour un disque plein de poésie et de surprises à écouter avec les deux oreilles si-possible ! Le duo toulousain Sarrazy-Rochelle se balade sur des mélodies fragiles souvent mélancoliques, parfois en compagnie d’invités.

> Linoleum Records - LIN 017 / CD1D – Les Allumés du Jazz

Marc Sarrazy : piano / Laurent Rochelle : saxophone soprano, clarinette basse, kaplas /+/ Anja Kowalski : voix, texte sur 12 / Alexei Agui : violon sur 12 / Cyril Bondi : batterie sur 2

01. Paysage Avant Pendaison (Sarrazy) / 02. Reflets Dans Un Œil Mort (Sarrazy) / 03. Voulevoulevouvouzelas (Sarrazy) / 04. Si Tu Regardes (Rochelle) / 05. L’Homme Assis Dans Le Couloir (Sarrazy-Rochelle) / 06. Funeral Blues (Sarrazy) / 07. Bartok A La Fenetre (Bartok) / 08. Malcom Malkovich (Sarrazy) / 09. A La Frontiere Du Jour (Rochelle) / 10. Suspira (Goblin) / 11. Infra Musique 2 L’Heure Ou Tout Se Fane (Sarrazy-Rochelle) / 12. Qui S En Va Un Peu (A.Kowalski) // Enregistré au Studio Elixir (31) en juin 2017.


Andreas SCHAERER : « A Novel Of Anomaly »

info document -  voir en grand cette imageEncore un OUI ! et pourquoi Oui ? Cette fois, c’est Pierre Gros qui avance ses arguments dans une chronique publiée ce 5 février 2018 : lire ici....

> ACT - 9853-2 / [PIAS]

Andreas Schaerer : voix et percussion vocale / Luciano Biondini : accordéon / Kalle Kalima : guitare / Lucas Niggli : batterie.

01. Aritmia ( Luciano Biondini) / 02. Stagione ( Luciano Biondini) / 03. Planet Zumo ( Kalle Kalima) / 04. Causa Danzante ( Andreas Schaerer) / 05. Fiore Salino ( Kalle Kalima / Andreas Schaerer) / 06. Getalateria ( Andreas Schaerer) / 07. Dive ( Kalle Kalima) / 08. Laulu Latkuu ( Andreas Schaerer / Essi Kalima) / 09. Signor Giudice ( Luciano Biondini) / 10. Swie Embri ( Andreas Schaerer) / 11. Flood ( Lucas Niggli / Chenjerai Hove) // Enregistré à Berlin du 20 au 22 mars 2017.


Fabian SCHÖNE Quartett : « Cast off – Leinen Los »

info document -  voir en grand cette imageDans la série Next Generation qui associe le label Double Moon et le magazine allemand Jazz Thing, le saxophoniste Fabian Schône est à l’honneur avec son quartet. Du jazz d’aujourd’hui, bien charpenté sur le plan rythmique très maîtrisé sur le plan technique mais assez conventionnel.

> Double Moon – Challenge Records – Next Generation - DMCHR 71193 / Socadisc

Tobias Frohnhoefer : batterie / Friedrich Betz : contrebasse / László Szitkó : piano / Fabian Schoene : saxophone /+/ Axel Schlosser : trompette sur 1, 4 et 5.

01. Black Flag / 02. Hiking Viking / 03. Cast Off - Leinen Los / 04. Maria / 05. If I Should Loose You / 06. Pfeif Melodie / 07. Waiting / 08. Insomnia / 09. Skildpadden // Enregistré en Allemagne les 9 et 10 mai 2017.


Walter SMITH III : « Twio »

info document -  voir en grand cette imageLe brillant saxophoniste Walter Smith III démontre la qualité de son jeu dans la formule du trio avec de remarquables sidemen. À deux reprises, il convie Joshua Redman pour une joute amicale à deux ténors... Comme dans l’temps !

> Whirlwind Recordings - WR4718 / Bertus

Walter Smith III : saxophone ténor / Harish Raghaven : contrebasse sur 1, 2, 2, 7 / Eric Harland : batterie /+/ Christian McBride : contrebasse sur 5, 5, 8, 9 / Joshua Redman : saxophone ténor sur 3 et 9.

01. Ask Me Now (T. Monk) / 02. Nobody Else But Me (J. Kern) / 03. On The Trail (F. Grofe) / 04. We’ll Be Together Again (C. Fischer) / 05. I’ll Be Seeing You (S. Fain) / 06. Adam’s Apple (W. Shorter) / 07. The Peacocks (J. Rowles) / 08. Social Call (G. Gryce) / 09. Contrafact (W. Smith III) // Enregistré récemment aux USA.


Carmen SOUZA : « Creology »

info document -  voir en grand cette imageOriginaire du Cap Vert, Carmen Souza retrace dans ce disque l’itinéraire des esclaves entre les ex-colonies portugaises d’Afrique de l’Ouest et l’Amérique, du sud et du nord. Une voix singulière au service d’une musique colorée.

> Galileo Music Communication - GMC074 / [PIAS]

Carmen Souza : voix, piano, guitare / Theo Pascal : contrebasse, basse électrique, percussions, voix / Elias Kacomanolis : batterie, percussions, voix /+/ Zoe Pascal : batterie, percussion.

01. Ligria / 02. Senhorinha / 03. Upa Neguinho / 04. Pretty Eyes / 05. Mon di Deus / 06. Xinxiroti / 07. Tud tem 1 razão / 08. London Light / 09. Kem Ka tem Cabeca / 10. Homem Musica / 11. Escuta Moçambique / 12. Creology // Enregistré à Lisbonne et Londres récemment.


Kevin SUN : « Trio »

info document -  voir en grand cette imagePour son premier album sous son nom, le saxophoniste et clarinettiste américain Kevin Sun a choisi la formule du trio. Cet élève de Miguel Zenón et John Hollenbeck se dit influencé par Steve Coleman, Vijay Iyer, Henry Threadgill, Steve Lehman, et Mark Turner. Cela explique sans doute que sa musique retienne notre attention par la qualité de sa construction. À écouter sans hésiter (voir ci-dessous pour se procurer ce disque) !

> Endectomorph Music / www.thekevinsun.com/Trio et thekevinsun.bandcamp.com/téléchargement

Kevin Sun : saxophone / Walter Stinson : contrebasse / Matt Honor : batterie.

01. Transaccidentation / 02. Loading Screen / 03. Three Ravens / 04. One Never Knows Now / 05. Does One Now Does One Now Does / 06. Find Your Pose / 07. Air Purifier / 08. Bittergreen / 09. Deliver The Keys / 10. Ballroom Dancing / 11. Misanthrope / 12. All Of Me / 13. Announcements / 14. Thunder // Enregistrement récent aux USA.


SYRINX EFFECT : « A Sky You Could Strike A Match On »

info document -  voir en grand cette imageNaomi Siegel et Kate Olson associent saxophone soprano et trombone à des effets électroniques pour construire un univers personnel : Syrinx Effect, parfois avec l’aide de complices masculins ! Intéressant, pour les curieux...

> 4 Culture / www.syrinxeffect.com

Naomi Siegel : trombone, électronique / Kate Olson : saxophone soprano, électronique /+/ Eric Eagle : batterie / Jacques Wills : machines à rythmes sur 6.

01. Cameronathon (Siegel) / 02. Bottomfeeders (Olson) / 03. Crabwalk (Siegel) / 04. The Bankrobber Song (Olson) / 05. Redwood Cry (Siegel) / 06. Super Soaker (Olson, Siegel) / 07. Gretta Returns To Dream (Siegel) / 08. Mobligations (Olson) / 09. Song for Dead Sparrows (Olson, Siegel) / 10. The Hui (Siegel) // Enregistré récemment aux USA.


Alune WADE : « African Fast Food »

info document -  voir en grand cette imageOriginaire de Dakar, le bassiste Alune Wade invite le vocaliste Oxmo Puccino pour un disque très métissé où dominent les couleurs musicales de l’Afrique.

> 10h10 – Cristal Groupe - 10h17 / Sony Music

Alune Wade : voix, basse / Oxmo Puccino : voix sur 2 / Leo Genovese : piano, Fender Rhodes, Farfisa / Renaud Gensane : trompette / Mokhtar Samba : batterie / Adriano Tenorio DD : percussion /+/ Daniel Blake : saxophone sur 1, 3, 8, 9 / Franco Mela : batterie sur 7 & 10 / Kuku : voix sur 1, 5, 9 / Brian Landrus : clarinette basse sur 3.

01. African Fast Food / 02. How Many Milles featuring Oxmo Puccino / 03. Pharaoh’s Danse / 04. Mali Den / 05. Brown Sugar / 06. La nuit des Lombards / 07. Demna / 08. Boistereous City / 09. AFUA / 10. Mam Fallou // Enregistré en France en septembre et octobre 2016.


Retrouvez les Piles de Disques des mois précédents... ICI !...


[1Ce disque a été enregistré à Manteyer (Hautes-Alpes), au pied de la célèbre falaise appréciée des grimpeurs du monde entier...