Vous êtes ici : Accueil » Disques, livres & Co » Chroniques 2022 » G.Privat / N.Peiron / Onze heures onze : en Solo ou en Band

G.Privat / N.Peiron / Onze heures onze : en Solo ou en Band

D 9 janvier 2022     H 05:00     A Jean-Louis Libois    


| 00- GREGORY PRIVAT . Yonn
| 01- NICOLAS PEIRON . Bedroom session #2
| 02- ONZE HEURES ONZE . Vol. IV


GREGORY PRIVAT . Yonn

Buddham Jazz

Grégory Privat : piano

Gregory Privat

De ce cinquième disque du pianiste martiniquais Gregory Privat, presque tout est dit dans le texte de présentation. Et bien dit. Ainsi que « Yonn » est son premier enregistrement comme soliste, que ce titre signifie précisément « Un « en créole et que ces onze compositions originales enregistrées à Cologne prennent leur source dans la musique antillaise, la musique classique et le jazz.
Cela s’entend, en effet, au fil des titres où l’un ou l’autre registre l’emporte à tour de rôle. « Sans tambour ni trompette « pourrait-on dire tant l’intimisme reste le maître mot de l’ensemble des interprétations.
Ajoutons à cela que le pianiste se fait aussi chanteur sur la moitié des titres composés aux effets planants assurés. Un disque à fleur de touches, à fleur de peau.
Un disque à déguster au calme.
On pourra entendre Grégory Privat le 30 mars2022 au Bal Blomet

Jean-Louis Libois


www.gregoryprivat.com


NICOLAS PEIRON . Bedroom session #2

Tamya Production

Nicolas Peiron : piano

Nicolas Peiron

Jazz de chambre sans aucun doute, conséquence des confinements répétés ; le pianiste prend acte de cet état de fait et livre ses « Bedrooms sessions » forcément intimiste autant que solitaire entre les murs ; des images naissent, des histories s’amorcent en plus d’être introvertie ces compositions - et le pianiste-compositeur l’assume pleinement - rêvent de cinéma. En mal d’images donc ces musiques les provoquent ; libre à l’auditeur spectateur de les entendre ou d’y adhérer.

Jean-Louis Libois


https://www.echo-orange.fr/artiste/nicolas-peiron/


ONZE HEURES ONZE . VOL IV

Onze Heures Onze

Alexandre Herer : Fender Rhodes
Olivier Laisney : trompette
Julien Pontvianne : saxophone ténor, clarinette
Sakina Abdou : saxophone alto
David Chevallier : guitare
Amélie Grould : vibraphone
Maïlys Maronne : claviers
Fanny Ménégoz : flûte
Thibault Perriard : batterie

Onze heures onze

Prolifique orchestre qui enchaîne les sorties à un rythme de plus en plus soutenu (vol II en 2018, Vol III en juin 2021 et dernier en date, Vol IV en décembre dernier).
Rythme soutenu également sur le plan musical ainsi qu’on peut le constater..
On retrouve les qualités déjà remarquées dans le précédent opus. Tonique, inventif résolument contemporaine dans l’écriture (à multiples têtes avec les compositions d’Alexandre Herer au Fender Rhodes, de Fanny Ménégoz flûtiste…) aussi bien que dans l’improvisation, la musique ainsi offerte par Onze Heures Onze n’est pas sans rappeler certaines précédentes éditions de l’ONJ ou pourquoi pas le Large Ensemble de Carine Bonnefoy, en version nonette s’entend. En tous cas une belle palette sonore dûe à cette variété instrumentale apte à séduire l’oreille.
Bref, on ne change pas une équipe qui gagne !

Jean-Louis Libois


www.onzeheuresonze.com