« Le jazz tisse sa toile... »
Vous êtes ici : Accueil » Disques, livres & Co » Pile de disques » Pile de 67 Disques - mars 2018.

Pile de 67 Disques - mars 2018.

67 disques parus ou à paraître et quelques retardataires.

D 13 mars 2018     H 05:00     A Thierry Giard    


Voici une sélection de douze albums qui constituent le « dessus de ma pile » et les 55 autres qui seront présentés plus succinctement. Certains ont déjà été chroniqués dans nos pages, quelques autres le seront peut-être mais quasiment tous les albums reçus figurent dans cette « pile » mensuelle organisée par ordre alphabétique.

Thierry Giard

Au dessus de la pile :

Coup de projecteur sur douze albums fort intéressants (la suite est ici...) :

AUM GRAND ENSEMBLE : « You’ve never listened to the wind » OUI !
Tom BOURGEOIS : « Murmures »
Owen BRODER : « Heritage » OUI !
Nathalie DARCHE & Carine LLOBET : « Pétrole »
Daniel ERDMANN – Christophe MARGUET : « Three Roads Home » OUI !
ESCAPE LANE : « Escape Lane [The Bridge #6] »
GURLS : « Run, boy, run »
Clément JANINET : « O.U.R.S. (Ornette Under the Repetitive Skyes) »
Fabien MARY OCTET : « Left Arm Blues (and other New York Stories) »
Louis SCLAVIS & Bernard LUBAT : « Impuls »
Wanja SLAVIN LOTUS EATERS : « Salvation »
Kathrine WINDFELD BIG BAND : « Latency »

AUM GRAND ENSEMBLE : « You’ve never listened to the wind »

info document -  voir en grand cette image info document -  voir en grand cette image« Que du bio. Des mains, des doigts, des bouches, des poumons, de la vie... » écrivait Alain Gauthier (octobre 2012). Il avait alors vécu leur concert au Studio de l’Ermitage comme « un grand grand grand choc acoustico-sonico-esthético-magnifico ». Après « Silere » (« faire le silence ») qui avait retenu toute notre attention en mai 2015 (lire ici...), voici « You’ve never listened to the wind », une pièce d’une heure en trois segments basée sur des poèmes de Fernando Pessoa. Un magnifique voyage qui nous conduit aux fondements de la musique ; le son, la durée, l’intensité, le silence en ne laissant qu’en arrière-plan le rythme et l’harmonie autour des apparitions du chant récitatif d’Ellen Giacone. L’écriture et la démarche audacieuse et déterminée de Julien Pontvianne nous semblent exemplaires et passionnante parce qu’elles se démarquent totalement des stéréotypes des grandes formations « jazz » (Son inspiration semble parcourir cinq siècles et cinq continents). Qu’il réunisse autour de son projet une telle équipe de talents reconnus du jazz d’aujourd’hui et des musiques improvisées prouve l’ouverture d’esprit de ces musiciens et leur envie d’expériences insolites. C’est ainsi qu’on avance ! Une fois de plus le label Onze Heures Onze fait « bouger les lignes ». Bravo !

> Onze Heures Onze - ONZ026 - 843 437 / Absilone

Julien Pontvianne : clarinette, saxophone ténor, composition / Antonin-Tri Hoang : clarinette, saxophone alto / Jean-Brice Godet : clarinette, clarinette basse, bandes enregistrées / Jozef Dumoulin : piano / Tony Paeleman : Fender Rhodes / Alexandre Herer : électronique / Richard Comte : guitare / Youen Cadiou, Simon Tailleu : contrebasse / Amélie Grould : vibraphone / Stéphane Garin, Julien Loutelier : percussion / Ellen Giacone : voix / Baptiste Bouquin : direction

01. You’ve never listend to the wind part. I / 02. You’ve never listend to the wind part.II / 03. You’ve never listend to the wind part. III // Enregistré du 11 au 14 avril 2017 au Petit Faucheux, Tours (37).


Tom BOURGEOIS : « Murmures »

info document -  voir en grand cette imageOn reste dans une atmosphère intimiste construite autour de la musique de Maurice Ravel avec Tom Bourgeois et l’ensemble qu’il a constitué pour Murmures en variant la géométrie : du duo au quartet. Une sorte de jazz de chambre poétique et chaleureux dans lequel s’illustre à nouveau le vocaliste Loïs Le Van, décidément très actif ces temps-ci (quartet, big-band et le groupe Grounded). Un double-album pour deux univers. D’un côté, les propres compositions de Tom Bourgeois, dix pièces poétiques aux couleurs changeantes, et de l’autre, le Quatuor pour Cordes en fa majeur de Maurice Ravel transposé et arrangé par le leader pour anches, accordéon, guitare et voix. Pas très éloignée parfois du duo Émile Parisien - Vincent Peirani (Charlie, par exemple), voilà une formation attachante qui exprime une sensibilité généreuse dénuée de mièvrerie. La référence au jazz est bien présente par la place accordée à la libre expression des solistes dans le cadre souple des compositions du leader mais aussi dans l’interprétation du Duke Ellington’s Sounds of Love de Charles Mingus, hommage par ricochet à deux maîtres du jazz. On pourra alors écouter l’étonnante interprétation/adaptation du Quatuor de Ravel pour prolonger le plaisir de l’écoute.

> NeuKlang - NCD4184 (2 CDs) / [PIAS]

Tom Bourgeois : saxophone, clarinette basse, compositions et arrangements / Thibault Dille : accordéon / Florent Jeunieaux : guitare / Loïs Le Van : voix

CD1 : 01. Melancholia / 02. Charlie / 03. Creatures / 04. Duke Ellington’s Sounds of Love (Mingus) / 05. Mechanical Boy / 06. The Old Father and the Polaroid (Le Van) / 07. Jeff(3) / 08. Les Petits Cailloux / 09. Transience (Le Van) / 10. Winter
CD2 : 01. Quatuor Mouvement I / 02. Quatuor Mouvement II / 03. Quatuor Mouvement III / 04. Quatuor Mouvement IV / 05. Sonatine Duo (M.Ravel) // Enregistré aux Bauer Studios de Ludwigsburg (Allemagne) en octobre 2017.


Owen BRODER : « Heritage »

info document -  voir en grand cette image info document -  voir en grand cette imageComme ont pu le faire ces derniers temps Bill Frisell ou Bill Carrothers (pour ne citer qu’eux), le saxophoniste new-yorkais Owen Broder se penche sur les racines des musiques traditionnelles nord-américaines avec l’aide d’amis compositeurs et arrangeurs dans ce projet simplement intitulé « Heritage ». À la tête d’un octet (+ 3 voix sur 3 plages) d’une grande homogénéité, il nous emmène dans une sorte de road-movie sans images mais des plus évocateurs en parvenant à faire renaître mélodies et rythmes traditionnels (sans oublier les amérindiens avec The People Could Fly) dans une conception moderne et vivante du swing. Sachant que ce projet est soutenu et financé par ArtistShare (précurseurs étatsuniens du financement participatif dans le jazz), on se s’étonnera pas de retrouver ici deux membres du Maria Schneider Orchestra, Frank Kimbrough (piano) et Jay Anderson (contrebasse) dans une section rythmique complétée par l’excellent Matt Wilson (batterie). Un disque dont l’écoute est un vrai régal tant l’équilibre entre composition et improvisation est réussi, ce qui permet d’apprécier largement la qualité des solistes et en tout premier lieu, les saxophones d’Owen Broder mais aussi le violon très typique et néanmoins inventif de Sara Caswell. On ne pourra donc que vous conseiller l’écoute (et plus si affinités) de cet album très abouti sur le plan artistique et réalisé avec toute la qualité technique qui constitue l’image de marque d’ArtistShare.

> Artist Share / www.artistshare.com/Heritage_shop

Owen Broder : saxophones, clarinette, flûte / Sara Caswell : violon / Scott Wendholt : trompette, bugle / Nick Finzer : trombone / James Shipp : vibraphone, percussions / Frank Kimbrough : piano / Jay Anderson : contrebasse / Matt Wilson : batterie /+/ Wendy Gilles, Kate McGarry and Vuyo Sotashe : trio vocal sur 5, 7, 9.

01. Goin’ Up Home (Broder) / 02. Wherever This Road Leads (Hazama) / 03. Jambalaya (arr. Holman) / 04. Cripple Creek (arr. McNeely) / 05. Wayfaring Stranger (arr. Truesdell) / 06. I’m Not Afraid To Die (arr. Hazama) / 07. Brodeo (R.Truesdell) / 08. The People Could Fly (A.Horne) / 09. A Wiser Man Than Me (Broder) // Enregistré aux Bunker Studios, New York les 23 et 24 août 2017.


Nathalie DARCHE & Carine LLOBET : « Pétrole »

info document -  voir en grand cette imageDans la famille Darche, après monsieur Alban le saxophoniste compositeur (en vedette février dans le « Tombeau de Poulenc »), voici madame Nathalie, la pianiste qui s’implique activement dans les projets d’Alban. « Parce que deux pianos c’est déjà un orchestre » dit-elle, elle s’associe à Carine Llobet pour un dialogue à 176 touches dans « Pétrole » sous-titré Créations raffinées pour deux pianos. Partant de l’idée que « le pétrole est autant ce qui a fait avancer l’homme que ce qui peut le mener à sa perte », elles ont sollicité sept compositeurs de leurs amis pour aboutir à la dizaine de pièces qui constituent cet album. On écoutera ainsi sous leurs doigts et passés au filtre de leur imagination créative des œuvres de Baptiste Trotignon, Mathias Rüegg, John Hollenbeck, Alban Darche, Geoffroy Tamisier, Victor Michaud et David Chevallier. Des personnalités différentes mais un ensemble tout à fait cohérent grâce au jeu virtuose et enthousiaste des deux pianistes. Un très beau disque qui pourra prendre une autre dimension scénique dans un récit-concert avec la contribution de Matthieu Auzanneau, journaliste auteur, entre autres de Or Noir, la grande histoire du pétrole qui proposera sept récits sur l’or noir, de sa naissance à sa disparition.

> Pépin & Plume - P&P005 / L’Autre Distribution

Nathalie Darche : piano / Carine Llobet : piano

01. Les pensées offshore d’Arthur - Geoffroy Tamisier / 02. Speed - David Chevallier / 03. In petroleum veritas - Baptiste Trotignon / 04. Pétrole interlude - John Hollenbek / 05. A little story in blue - Mathias Rüegg / 06. Pétrole Frénésie - Alban Darche / 07. Pétrole Spleen - Alban Darche / 08. Pétrole Vers un autre monde - Alban Darche / 09. Derrick Hellfighter - Victor Michaud / 10. Derrick Uncle Billy - Victor Michaud // Enregistré à l’Estran, Guidel (56) en juillet 2017.


Daniel ERDMANN – Christophe MARGUET : « Three Roads Home »

info document -  voir en grand cette image info document -  voir en grand cette imageEsprits libres et ouverts et tempérament tranquilles, Daniel Erdmann (saxophone ténor) et Christophe Marguet (batterie) se sont naturellement retrouvés dans une formule en tête à tête, en 2010 pour le fun et très sérieusement en 2012 pour enregistrer le disque « Together Together » paru en 2014 (Abalone), un de nos favoris cette année-là. On les retrouve donc ensemble, entourés de deux de leurs plus fidèles amis contrebassistes : Henri Texier et Claude Tchamitchian. L’un ou l’autre (en trio de ce fait) ou les deux réunis en un quartet insolite à deux contrebasses sur trois plages en jouant des contrastes archet (Tchamitchian) vs pizzicato (Texier). Les compositions épatantes sont signées Erdmann et Marguet mais aussi Tchamitchian (L’ombre de l’eau) et Texier avec un de ses « tubes » en forme de mot d’ordre (Don’t buy Ivory, anymore). Son plein et suave du saxophone ténor de Daniel Erdmann sur un phrasé très naturel, finesse et subtilité du jeu de batterie coloré de Christophe Marguet, pulsation limpide de la contrebasse d’Henri Texier, riche palette sonore de Claude Tchamitchian... Une combinaison de qualités qui font de ce disque une réussite réjouissante.

> Das Kapital Records - CD17A11 / L’Autre Distribution (30 mars 2018)

Daniel Erdmann : saxophone ténor / Christophe Marguet : batterie /+/ Henri Texier : contrebasse sur 1, 2, 5, 7, 9, 10, 12 / Claude Tchamitchian : contrebasse sur 1, 3, 4, 5, 6, 8, 9, 11

01. A n’importe quel prix (Marguet) / 02. Ornette (Erdmann) / 03. Les Agnettes (Erdmann) / 04. L’ombre de l’eau (Tchamitchian) / 05. Manif contre personne (Erdmann) / 06. Valse pour eux (Marguet) / 07. Middle Life (Marguet) / 08. Forever éphémère (Erdmann) / 09. One back, two forward (Erdmann) / 10. Don’t buy Ivory, anymore (Texier) / 11. Summer Colour (Marguet) / 12. A pleasant serenity (Marguet) // Enregistré au studio Sextan de Malakoff (France) en décembre 2015.


ESCAPE LANE : « Escape Lane [The Bridge #6] »

info document -  voir en grand cette imageCet album est proposé au format vinyle 30 cm. À l’intérieur, vous trouverez un code de téléchargement (format mp3 de bonne qualité). Le label Vent du Sud suit la tendance rétro-moderne ! Escape Lane, sous cette forme, est la sixième formation franco-américaine issue du projet trans-Atlantique The Bridge (France-Chicago). Le quartet qui a tourné en France en juillet 2017 (enregistré ici à Port-Louis dans le Morbihan) est très proche de celui que je vous présentais en janvier 2017 (enregistré à Chicago en 2014, lire ici...) : Ben Lamar Gay (cornet etc.) y a remplacé Marquis Hill (trompette). 44 minutes de musique improvisée en deux plages (il faut bien retourner le disque !) avec un remarquable équilibre dans le dialogue entre la paire française, le contrebassiste Joachim Florent et le batteur-percussionniste Denis Fournier et leurs complices américains, Jeff Parker (guitare) et Ben Lamar Gay. L’enregistrement en concert d’une qualité très convenable restitue la vitalité de cette musique qui se construit dans la spontanéité, élabore des formes mélodiques et rythmiques, les fait vivre, se dilater et muter dans un cycle changeant. Comme on a là un magnifique quatuor d’experts de la composition spontanée, cet album offre de bien beaux moments de musique inédite.

> Vent du Sud - VDS 114 (LP) / Les Allumés du Jazz

Joachim Florent : contrebasse / Denis Fournier : batterie, percussions / Ben Lamar Gay : cornet, électronique, objets, voix / Jeff Parker : guitare électrique

Face A : 23:00 / Face B : 21:00 // Enregistré en concert à Port-Louis, festival Jazz Miniatures (France) le 29 juillet 2017.


GURLS : Run, boy, run"

info document -  voir en grand cette imageQuand trois musiciennes particulièrement actives sur la scène norvégienne (et au-delà) décident de s’offrir une escapade musicale en marge de leurs univers respectifs, ça donne le trio Gurls. Une jolie découverte en ce début d’année. Nous avons eu l’occasion de saluer dans nos pages les grandes qualités de la saxophoniste Hanna Paulsberg avec « Eastern Smiles » (OUI ! CultureJazz en novembre 2016). Elle est à l’origine de ce projet auquel sont associées la contrebassiste Ellen Andrea Wand remarquée dans le groupe Pixel (2014 : « Golden Years » OUI ! CultureJazz) et Rohey Taalah, vocaliste pétillante d’énergie. Voilà trois filles ont envie de s’amuser (à faire courir les garçons), de plaisanter, de se moquer (des hommes, beaucoup !) de s’affranchir des contraintes des genres et des cadres trop rigides et elles peuvent se le permettre compte tenu de leur talent. Avec cette formule légère et acoustique, on se dit qu’elles pourraient jouer cette musique n’importe où, au coin d’une rue ou sur la scène d’un grand festival avec le même enthousiasme naturel. En toute liberté, elles font éclore leur intrépide créativité féminine sur les ramures du jazz d’aujourd’hui... Cours-y vite, elles vont filer !

> Grappa - GRCD4571 / Outhere

Rohey Taalah : voix, percussion / Ellen Andrea Wand : contrebasse, voix, percussion / Hanna Paulsberg : saxophone, voix, percussion, compositions /+/ Emilie Nicolas : voix sur 3

01. Worried Bout Ya / 02. Oui / 03. Dis Boy / 04. Syngedame / 05. Pork Chop Lover / 06. Snap / 07. The Boy Who Came To Town / 08. Without You / 09. The Love Seed // Enregistré récemment en Norvège.


Clément JANINET : « O.U.R.S. (Ornette Under the Repetitive Skyes) »

info document -  voir en grand cette imageDu 16 au 18 mars 2018, Clément Janinet est l’invité de « Jazz Dans Les Prés », saison itinérante à l’ouest de la Normandie, pour un hommage au regretté Didier Lockwood, un de ses maîtres. À ses côtés, des musiciens « du coin » comme le pianiste François Chesnel. La musique sera sans aucun doute très différente de celle de ce disque qui paraît sur le nouveau label Gigantonium. Ornette Under the Repetitive Skyes (O.U.R.S.) est le résultat d’une recherche aboutie sur une synthèse entre le lyrisme du free jazz des années 60 et les textures des musiques répétitives. Le violoniste retrouve le solide quartet qu’il a créé en 2016 augmenté de deux invités : le guitariste Gilles Coronado et le violoncelliste Mario Boisseau sur certaines plages. On est finalement loin des créations « expérimentales » (que les craintifs se rassurent !) : cette musique est une brillante construction qui s’appuie sur des compositions contrastées aux couleurs changeantes mises en valeur pas une équipe de musiciens très affûtés, experts érudits de l’improvisation capables d’exprimer leur créativité tout en préservant la cohésion du collectif. Beau boulot !
NB : on retrouve là le contrebassiste Joachim Florent déjà mentionné plus haut (Escape Lane / The Bridge)... Encore un musicien incontournable !

> Gigantonium - GIG002OUR1 / www.gigantonium.com

Clément Janinet : violon / Hugues Mayot : clarinette basse, saxophone ténor / Joachim Florent : contrebasse sauf 8 et 9 / Emmanuel Scarpa : batterie sauf 7, 8, 9 / Gilles Coronado : guitare sur 1, 2, 10 / Mario Boisseau : violoncelle sur 3, 7, 8, 13.

01. Crions (Part 1) / 02. Crions (Part 2) / 03. Ciel / 04. Ornette Under the Repetitive Skies / 05. Cassiopée / 06. Momie / 07. Danse / 08. Fy (M.Boisseau) / 09. Ton Pied, mon Pied / 10. Ours / 11. Lila / 12. Niana (N.Doumbia) / 13. Banyan Tree (Janinet-Boisseau-Florent) // Enregsitré récemment au Studio Juno à Yerres.


Fabien MARY OCTET : « Left Arm Blues (and other New York Stories) »

info document -  voir en grand cette imageQuand on se casse a clavicule droite à New York et qu’on ne peut plus souffler dans sa trompette alors on prend la plume de la main gauche et on écrit la musique que l’on a en tête à défaut de la jouer. C’est ce qui est arrivé au trompettiste Fabien Mary il y a deux ans : le blues de la main gauche pour raconter en musique gavée au swing quelques histoires new yorkaises. Du jazz costard-cravate qui semble avoir fait l’impasse sur un demi-siècle d’explorations et d’innovations pour nous parvenir sans un faux-pli ! Du jazz, quoi, comme celui que défend un Wynton Marsalis... De là à dire que Fabien Mary est le Marsalis français, il n’y a qu’un pas que nous franchissons sans états d’âme. Le conservatisme n’empêche pas la classe et ce qui nous est donné à écouter ici est extrêmement brillant et abouti. Pas étonnant vu la composition de cet octet dans lequel Pierrick Pédron brille à nouveau en apportant une certaine touche de modernité qui ne nuit pas.

> Jazz & People - JPCD818002 / [PIAS]

Fabien Mary : trompette / Pierrick Pédron : saxophone alto / David Sauzay : saxophone ténor, flûte / Thomas Savy : saxophone baryton / Jerry Edwards : trombone / Hugo Lippi : guitare / Fabien Marcoz : contrebasse / Mourad Benhammou : batterie

01. Don’t Look Back / 02. Quercus Robur / 03. Song For Milie / 04. Left Arm Blues / 05. Dark ’n’ Stormy / 06. Walk on the Highline / 07. Autumn Melodie / 08. You Make it Feel So Fun / 09. All the Things You Are // Enregistré récemment au Studio de Meudon.


Louis SCLAVIS & Bernard LUBAT : « Impuls »

info document -  voir en grand cette imageCes deux-là n’ont que faire des chapelles, des styles, des courants et des modes. Leur tchatche musicale se déroule avec toute la verve, les coups de gueule, les moments de lyrisme émouvant, les passages à vide qu’on peut attendre de deux tempéraments forts qui ont l’envie tenace d’imprimer leur marque dans le territoire musical qu’il défrichent depuis tant d’années. Bernard Lubat invite Louis Sclavis à moins que ce ne soit Sclavis qui débarque à l’improviste chez Lubat. Allez savoir. Il y a si longtemps que l’ami Louis vient faire chanter ses anches dans les terres gasconnes. Ce disque tant attendu nous fait entrer dans le Théâtre Amusicien l’Estaminet à Uzeste. L’un fait parler ses clarinettes, l’autre donne la réplique au piano, à la batterie avec quelques accessoires et quand ça ne suffit plus, donne de la voix... comme toujours. Ce dialogue improvisé n’est ni un chef-d’œuvre ni un monument du jazz qui veut faire date. C’est l’essence même d’une musique éprise de liberté qui s’invente dans l’instant en ne sachant définitivement pas ce qu’il adviendra demain. Raison de plus pour conserver précieusement ces instants miraculeux... On ne sait jamais de quoi demain sera fait braves gens !

> Cristal Records / Sony Music Entertainment

Louis Sclavis : clarinettes / Bernard Lubat : piano, batterie, voix

01. Essai y est (L. Sclavis, B. Lubat) / 02. Trois et quatre à deux (L. Sclavis, B. Lubat) / 03. En tendre l’autre (L. Sclavis, B. Lubat) / 04. Balle neuve (L. Sclavis, B. Lubat) / 05. Traçage (L. Sclavis, B. Lubat) / 06. Voix sans soif (L. Sclavis, B. Lubat) / 07. Essaie si tu l’oses (L. Sclavis, B. Lubat) / 08. Net d’impro (L. Sclavis, B. Lubat) // Enregistré vers 2016 au Théâtre Amusicien l’Estaminet à Uzeste (Landes).


Wanja SLAVIN LOTUS EATERS : « Salvation »

info document -  voir en grand cette imageOn aimerait beaucoup pouvoir écouter sur les scènes françaises les musiciens qui font la richesse de la scène berlinoise. À quoi sert-il de parler d’Europe si on reste repliés sur notre hexagone, hein ? Wanja Slavin, saxophoniste alto, compositeur et leader de Lotus Eaters mériterait amplement une invitation ! Nous avions beaucoup apprécié son quartet en avril 2014 avec le disque « For Very Sad and Very Tired Lotus Eaters » (WhyPlayJazz RS012). Nous retrouvons les mêmes et d’autres en trois sextets au fil de cet album décomposé en trois chapitres. Parmi les « autres », on notera la présence du batteur Nasheet Waits, du contrebassiste Petter Eldh (cf. le trio de Django Bates etc.) ou du trompettiste Tom Arthurs entendu en France aux côtés de Denis Badault. Comme dans l’album précédent, Wanja Slavin revendique son attachement à la grande histoire du jazz moderne dont se nourrissent ses compositions. Il sait cependant y mettre sa patte (une science particulière des harmonies, l’intégration d’instruments électr(on)iques, un certain lyrisme...) et mettre en valeur un standard. Ici, il a choisi « Moonlight Becomes You » de Jimmy Van Heusen dans l’arrangement de Bill Carrothers : double clin d’œil révélateur ! Soulignons enfin que la durée de ce disque est très raisonnable : moins de 50 minutes pour aller à l’essentiel, sans remplissage inutile. Un musicien à ne pas perdre de vue et un disque qui mérite de figurer sur votre liste d’achats !

> WhyPlayJazz - RS035 / https://whyplayjazz.de/releases/RS035

Wanja Slavin : saxophone alto, synthétiseur /+/ Tom Arthurs : trompette (1) / Erik Kimestad Pedersen : trompette (2-7) / Philipp Gropper : saxophone ténor / Rainer Böhm : piano, Fender Rhodes / Andreas Lang : contrebasse (1) / Bernhard Meyer : basse électrique (2-4) / Petter Eldh : contrebasse, basse électrique (5-7) / Ivars Arutyunyan : batterie (5-7) / Tobias Backhaus : batterie (1) / Nasheet Waits : batterie (2-4)

01. Salvation / 02. W.S. 1 / 03. Melancholia 1 / 04. Melancholia 2 / 05. W.S. 2 / 06. Moonlight Becomes You / 07. Love Song // Enregistré en Allemagne et en Italie entre mars 2016 et janvier 2017.


Kathrine WINDFELD BIG BAND : « Latency »

info document -  voir en grand cette imageLa pianiste danoise Kathrine Windfeld reste attachée à la structure du big band organisé en sections, à l’ancienne. Pas de révolution donc à ce niveau, pas plus dans la musique qu’elle compose et arrange avec toujours le cadre rythmique harmonique et rythmique propre au jazz. Musique pour big-band donc qui n’est pas sans rappeler Thad Jones et Mel Lewis. Il y a là un grand attachement aux nuances, un plaisir du velouté et des contrastes travaillés. « Rude Machine », en ouverture donne un bon aperçu du potentiel de la formation dans un cadre assez conventionnel avec une interprétation impeccable. Une impression qui se confirme au fil de plages que l’on écoute avec grand plaisir. « Leaving Portland » pourra faire penser à ces danses lentes qu’affectionne Maria Schneider (on y verra sans doute un clin d’œil). Un peu plus loin, « Wasp » montre que cet orchestre peut aussi s’engager sur des pistes plus accidentées et cahotiques en permettant aux solistes (tous excellents) de se lâcher un peu mais dans un cadre toujours défini et maîtrisé sous la conduite d’une pianiste qui apporte la preuve indéniable de ses qualités de compositrice-arrangeuse. En conclusion, un Double Fleisch beaucoup plus « saignant » que les titres précédents nous ouvre l’appétit en laissant imaginer que Kathrine Windfeld pourrait donner un peu d’air et de liberté à sa musique... On attend les prochains chapitres.

> Stunt - STUCD 17062 / Una Volta Music

André Bak, Rolf Thofte Sørensen, Magnus Oseth : trompette, bugle / Göran Abelli, Mikkel Aagaard, Anders Larson : trombone / Jakob Lundbak : saxophone alto et soprano / Jakub Wiecek : saxophone alto / Roald Elm Larsen, Ida Karlsson : saxophone ténor / Toke Reines : saxophone baryton / Viktor Sandström : guitare / Johannes Vaht : contrebasse / Henrik Holst Hansen : batterie / Kathrine Windfeld : piano, compositions, arrangements, direction

01. Rude Machine / 02. Elak / 03. Latency / 04. Leaving Portland / 05. Roadmovie / 06. Wasp (Windfeld-Sanberg) / 07. December Elegy / 08. Double Fleisch (Windfeld-Sanberg) // Enregistré à Copenhague (Danemark) le 27 février et le 1er mars 2017.

Et ensuite...

Les disques que nous avons déjà chroniqués et d’autres qui le seront peut-être s’ils savent inspirer les rédacteurs de CultureJazz.fr...

Erlend APNESETH Trio :« Åra »
ARAT KILO – Mamani KEÏTA – Mike LADD :« Visions od Selam »
Evan ARNTZEN : « Meets La Section Rythmique »
Maxime BENDER :« Universal Sky »
Moonlight BENJAMIN : « Siltane »
BLUE MOKA : « feat. Fabrizio Bosso »
Xavier CAMARASA – Matthias MALHER : « TbPn »
Stefano CARBONELLI Quartet : « Morphé »
Sonia CAT-BERRO : « Lonely Siren »
Fred CHAPELLIER & The GENTS featuring Dale BLADE : « Set Me Free »
CHARLIER – SOURISSE – WINSBERG :« Tales From Michael »
CLOVER TRIO : « Harvest »
Sylvain DANIEL PALIMPSESTE :« Voyage imaginaire dans les ruines de Detroit »
DARKPOE :« DarkPoe »
Matthieu DONARIER – Santiago QUINTANS :« Sun Dome »
Peter ERSKINE & THE Dr. UM BAND : « On Call »
Sue FOLEY :« The Ice Queen »
Denis FOURNIER – Denman MARONEY : « Intimations »
Ken FOWSER :« Don’t Look Down »
Joe HAIDER JAZZ ORCHESTRA & THE SPARKLETTES : « Back to The Roots »
Jeff HAMILTON Trio : « Live From San Pedro »
HOARSE :« Happy Camper »
Thomas IBANEZ Quartet :« If Ever I Would Leave You »
IDÉE MANU : « Oktopus – The Music of Boris Blacher »
IETY :« Hope You Were Covered Up »
Charlotte ILLINGER :« But Beautiful »
JANO : « The Places Between Things »
Keith JARRETT – Gary PEACOCK – Jack DeJOHNETTE : « After The Fall »
KORA JAZZ TRIO : « Part IV »
L’AVANT-GARDE : « 1888-1970 »
Dave LIEBMAN – Tatsaya NAKATANI – Adam RUDOLPH : « The Unknowable »
David LINX – Pierre-Alain GOUALCH – Diego IMBERT – André CECCARELLI : « 7000 Miles »
Vito LITURRI Trio : « From Beyond »
Nicolas MASSON : « Travelers »
Omri MOR :« It’s about time »
Ivo NEAME :« Moksha »
NORTHERN ESCORTS : « Impeccable Class »
PARIS GADJO CLUB : « Café du Brésil »
PARK Jiha : « Communion »
Jacques PONZIO AFRICA EXPRESS : « Africa Express Experience »
Bobby PREVITE :« Rhapsody »
Dan PUGACH Nonet  : « Plus One »
SCRATCHOPHONE ORCHESTRA : « Plaisir Moderne »
SOFIA TRIO : « Sofia »
SONAR with David TORN :« Vortex »
Lionel SUAREZ – Airelle BESSON – Vincent SEGAL – Minino GARAY : « Quarteto Gardel »
Roberto TARENZI – James CAMMACK – Jorge ROSSY : « Love and other simple matters »
Matthias TSCHOPP Quartet : « Untitled »
VANTOMME : « Vegir feat. Tony Levin »
Teun VERBRUGGEN : « kaPsalon »
Johannes WALLMANN : « Love Wins »
Michael WOLLNY Trio :« Oslo »
Michael WOLLNY Trio – Émile PARISIEN : « Wartburg »
YOM :« Yom By Yom »
YOM & Baptiste-Florian MARLE-OUVRARD : « Prière »

Erlend APNESETH Trio : « Åra »

info document -  voir en grand cette imageLa suite des aventures du trio du violoniste norvégien Erlend Apneseth après « Det Andre Rommet  » en 2016. Entre sonorités traditionnelles et électronique, un univers singulier dans lequel on retrouve Øyvind Hegg-Lunde, excellent percussionniste entendu en France aux côtés de Stephan Oliva (trio Princess).

> Hubro - HUBROCD2584 / Outhere

Erlend Apneseth : violon Hardanger / Stephan Meidell : guitare acoustique baryton, sampling et électronique / Øyvind Hegg-Lunde : batterie et percussion

01. Utferd / 02. Tundra / 03. Oyster / 04. Stryk / 05. Undergrunn / 06. Bolgebrytar / 07. Saga / 08. Lysne / 09. Sakura / 10. Klokkespel // Enregistré à Bergen (Norvège) en janvier 2017.


ARAT KILO – Mamani KEÏTA – Mike LADD : « Visions od Selam »

info document -  voir en grand cette imageUne relecture de l’afro-beat élargie aux musiques du monde et portée par de grooves urbains dans l’air du temps. C’est fort bien réalisé mais cela ne nous passionne guère... On passe donc !

> Accords Croisés - AC172 / [PIAS]

Mamani Keita : voix / Mike Ladd : voix / Michael Havard : saxophones baryton, alto droit, flûtes / Fabien Girard guitare électrique / Samuel Hirsch : guitare basse / Gérald Bonnegrace : percussions / Aristide Gonçalves : trompette, claviers / Florent Berteau : batterie.

01. Toulo / 02. Dou Coula / 03. Angafile / 04. Dia barani / 05. American Juju / 06. Soul Flood / 07. Eshi Ulet / 08. Chaos Embedded / 09. Nafoot / 10. Seeds / 11. Eshi Ant / 12. Vizeplio / 13. Yala // Enregistré récemment en France.


Evan ARNTZEN : « Meets La Section Rythmique »

info document -  voir en grand cette imageDans ce disque, Dave Blenkhorn, Sébastien Girardot et Guillaume Nouaux, (« La Section Rythmique ») officient aux-côtés du clarinettiste-saxophoniste canadien (basé à New York) Evan Arntzen. Du jazz strictement dans la tradition assez sympathique. Ça swingue joliment sans états d’âme.

> Autoproduction / www.evanarntzen.com

Evan Arntzen : clarinette, saxophone ténor, voix sur 2, 6 et 9 / Dave Blenkhorn : guitare / Sébastien Girardot : contrebasse / Guillaume Nouaux : batterie

01. Ballin’ the Jack (C.Smith) / 02. Mister Jelly Lord (J.R.Morton) / 03. Half Eyes (Arntzen) / 04. Isn’t It Romantic (R.Rodgers) / 05. Tickle Toe (L.Young) / 06. Please (Robin-Rainger) / 07. Little White Lies (W.Donaldson) / 08. Afterthought (Arntzen) / 09. I’ll Get By (Ahlert-Turk) / 10. 12th Street Rag (E.L.Bowman) / 11. Lotus Blossom (B.Strayhorn) // Enregistré à Créon (France) les 22 et 23 janvier 2017.


Maxime BENDER : « Universal Sky »

info document -  voir en grand cette imageLe saxophoniste luxembourgeois Maxime Bender opte pour la formule du quartet avec orgue Hammond (Jean-Yves Jung) et guitare (Manu Codjia). Il fait cela fort bien... Belle formation et musique aboutie.

> CamJazz - CAMJ7924 / Harmonia Mundi

Maxime Bender : saxophones ténor et soprano, voix sur 10 / Manu Codjia : guitare / Jean-Yves Jung : orgue Hammond / Jérôme Klein : batterie, voix sur 10, clavier sur 10.

01. Infinity / 02. Movement Of The Unknown / 03. Holocene (J.Vernon) / 04. Missing Piece (J.Klein) / 05. Glow / 06. Helical / 07. Fly / 08. Dust Of Light / 09. The Core / 10. Song Of Fire & Ice // Enregistré à Cologne (Allemagne) du 16 au 19 avril 2017.


Moonlight BENJAMIN : « Siltane »

info document -  voir en grand cette imageDans « Siltane », on découvre le voodo blues rock de la chanteuse haïtienne Moonlight Benjamin souvent entendue sur le terrain du jazz auprès de Jacques Schwartz-Bart. Ici, l’univers musical s’éloigne un peu de nos centres d’intérêt.

> Ma Case / Socadisc

Moonlight Benjamin : voix / Matthis Pascaud : guitare, arrangements / formation non précisée.

01. Memwa’n / 02. Papa Legba / 03. Moso Moso / 04. Siltan / 05. Simbi / 06. Chan Dayiva / 07. Port-au-Prince / 08. Doux Pays / 09. Tan Malouk / 10. Des murs / 11. Met Agwe // Enregistré récemment (2017 ?) en France.


BLUE MOKA : « feat. Fabrizio Bosso »

info document -  voir en grand cette imageQuartet italien construit également autour de l’orgue Hammond, Blue Moka invite ici sur plusieiurs titres le trompettiste Fabrizio Bosso. Une formation que nous découvrons et qui mérite certainement d’être écoutée de ce côté-ci de l’arc alpin.

> Via Veneto Jazz – Jando Music - VVJ122 / Socadisc

Michele Morari : batterie / Alberto Gurrisi : orgue Hammond / Michele Bianchi : guitare / Emiliano Vernizzi : saxophone /+/ Fabrizio Bosso : trompettes

01. 30 Mesi feat. Fabrizio Bosso (Alberto Gurrisi) / 02. Bacon Vs Tofu feat. Fabrizio Bosso (Emiliano Vernizzi) / 03. Futura (Lucio Dalla) / 04. Clear feat. Fabrizio Bosso (Michele Morari, Bianchi) / 05. I Felt This For You (Bianchi) / 06. I-Rig feat. Fabrizio Bosso (Bianchi) / 07. Beauty (Bianchi) / 08. Brazilian Like feat. Fabrizio Bosso (Michel Petrucciani) / 09. Lotus Flower (Bianchi) / 10. Footprints feat. Fabrizio Bosso (Wayne Shorter) / 11. Mister (Bianchi) // Enregistré récemment à la Casa del Jazz (Rome).


Xavier CAMARASA – Matthias MALHER : « TbPn »

info document -  voir en grand cette imageTrombone et piano (TbPn), Matthias Malher et Xavier Camarasa improvisent en totale complicité et en concert ces cinq séquences regroupées sous l’intitulé « Formants ». Sens de l’écoute, art des nuances et des contrastes : de la composition spontanée de haut niveau.

> Gigantonium - GIG003TBP1 / www.gigantonium.com

Xavier Camarasa : piano, piano préparé / Matthias Malher : trombone.

01. Formants - partie 1 / 02. Formants - partie 2 - Déconstructions simultanées / 03. Formants - partie 3 / 04. Formants - partie 4 A / 05. Formants II - partie 5 // Enregistré en public le 4 novembre 2017 au Théâtre du Pavé à Toulouse.


Stéfano CARBONELLI Quartet : « Morphé »

info document -  voir en grand cette imageDans sa série consacrée aux nouveaux talents du jazz italien, Ermanno Basso nous invite à découvrir le guitariste Stefano Carbonelli sur son label CamJazz. Musique finement construite par une belle formation dans laquelle on retrouve le bassiste Matteo Bortone le plus connu de l’équipe pour les amateurs français.

> CamJazz - 3321 / Harmonia Mundi

Matteo Bortone : basse électrique, semi-acoustique et contrebasse / Daniele Tittarelli : saxophone alto / Stefano Carbonelli : guitares électrique et classique / Riccardo Gambatesa : batterie

01. Morphé / 02. Arrgh / 03. Glenn / 04. Kafka / 05. Gnap / 06. Car A Vudge Joe / 07. Bongard #101 L / 08. Stalattiti / 09. Bongard #101 R // Enregistré à Cavalicco (Udine, Italie) les 27 et 28 mars 2017.


Sonia CAT-BERRO : « Lonely Siren »

info document -  voir en grand cette imageEntourée d’une équipe de solides artisans du jazz actuel présents dans de nombreuses formations (comment font-ils ?), la vocaliste Sonia Cat-Berro n’est pas vraiment une « Sirène solitaire » (Lonely Siren). Elle nous présente son univers plutôt agréable entre jazz et pop-music... Assez conventionnel tout de même mais fort bien joué.

> Shed Music - 008 / Inouïe Distribution

Sonia Cat-Berro : voix / Tony Paeleman : piano / Pierre perchaud : guitare / Christophe Panzani : saxophone ténor, clarinette basse / Nicolas Moreaux : contrebasse / Karl Jannuska : batterie /+/ Simon Tailleu : contrebasse sur 7 et 9 / Serena Fisseau : voix sur 9 / Baptiste Germser : cor sur 3 / Guillaume Poncelet : bugle, euphonium sur 10.

01. The Return / 02. Very Simple Song / 03. Around My Shoulders / 04. Babooshka / 05. After The Storm / 06. Lonely Siren / 07. Scars / 08. The Tattoo / 09. Danca da solidao / 10. Walls And Pieces / 11. Here // Enregistré au Studio des Bruères (Poitiers, 86) en octobre 2017.


Fred CHAPELLIER & The GENTS featuring Dale BLADE : « Set Me Free »

info document -  voir en grand cette imageEux au moins, ils ont le look bluesmen urbains purs et durs mais ce sont de bons frenchies pur-jus qui invitent un vrai étatsunien venu de New Orleans (Dale Blade) en gage d’authenticité. Du blues façon heavy blues quoi !

> Dixiefrog - DFGCD8802 / https://shop.aloyamusic.fr/?post_ty...

Dale Blade : voix / Fred Chapellier : guitares, chant sur 13 / Christophe Garreau : basse / ​Philippe Billoin : claviers / Guillaume Destarac : batterie / Pascal « Bako » Mikaelian : harmonica /+/ Vic Martin : claviers sur 12.

01. Ain’t No Fool / 02. Set Me Free / 03. My Reason To Live / 04. Love Holiday / 05. Crying With The Blues / 06. The Gents / 07. I’m Back / 08. I Don’t Wanna Know / 09. The Clock / 10. Old School Blues / 11. Bet On The Blues / 12. 3’45 Am / 13. Thank You Lord // Enregistré récemment à Reims (France).


CHARLIER – SOURISSE – WINSBERG : « Tales From Michael »

info document -  voir en grand cette imageLes deux compères Benoît Sourisse et André Charlier rendent ici hommage à Michael Brecker avec leur ami Louis Winsberg. C’est techniquement impeccable mais pas renversant sur le plan de l’inventivité musicale. Ce disque intéressera sans doute les fans de ces trois musiciens dont la réputation est aujourd’hui bien établie.

> Gemini Records - GR1719 / Absilone – Socadisc

Louis Winsberg : guitares / Benoît Sourisse : orgue, Fender Rhodes / André Charlier : batterie, percussions.

01. Talking To Myself (Grolnick) / 02.Oops (Brecker-Manieri) / 03. Peep (Brecker) / 04. Never Alone (Brecker) / 05. Straphangin’ (Brecker) / 06. Safari (Brecker) / 07. The Cost Of Living (Grolnick) / 08. Madame Toulouse / 09. Minsk (Grolnick) / 10. The Foour Sleepers (Grolnick) // Enregistré au Studio Gemini, Videlles (91) en septembre 2017.


CLOVER TRIO : « Harvest »

info document -  voir en grand cette imageEt après Charlier-Sourisse-Winsberg, on enchaîne avec le Clover Trio et une formule instrumentale identique qui prouve que l’orgue Hammond est décidément très en vogue. Outre leurs propres compositions, Benoist Raffin, Damien Argenteri et Sébastien Lanson moissonnent aussi chez Monk, John Lennon, Stevie Wonder et y ajoutent un bon vieux standards. L’esprit du jazz et ses conventions : c’est plutôt plaisant.

> Green Nose Productions - GNP001 / Absilone

Benoist Raffin : batterie / Damien Argenteri : orgue / Sébastien Lanson : guitare.

01. Isle of Mulobo Berry (Lanson) / 02. Isn’t She Lovely (S.Wonder) / 03. Softly As In A Morning Sunrise (Romberg-Hammerstein) / 04. Played Twice (Monk) / 05. Imagine (Lennon) / 06. Lamirémi (Argenteri) / 07. Gaby’s (Argenteri) / 08. Blues for JIM (Argenteri) / 09. Joe (Raffin) / 10. Taxi (Raffin) / 11. Prayer To The Unfamiliar (Lanson) // Enregistré le 15 avril 2017 au Studio Mesa, 77 Soignolles-en-Brie.


Sylvain DANIEL PALIMPSESTE : « Voyage imaginaire dans les ruines de Detroit »

info document -  voir en grand cette imageSylvain Daniel, bassiste de l’actuel Orchestre National de Jazz mène aussi ses propres projets selon le mode de fonctionnement de cette institution sous la direction d’Olivier Benoît. Musicien très éclectique dans ses goûts et sa pratique musicale, il nous présente ici la musique d’un projet multimédia autour de Ruins of Detroit, ouvrage photographique de Romain Meffre et Yves Marchand. Cette musique âpre, dense, électrisée prend sans doute toute sa dimension en présence des images mais l’écoute du disque ne laissera pas indifférent !

> ONJ Records - JF006 / L’Autre Distribution

Sylvain Daniel : basse électrique, cor / Laurent Bardainne : saxophone ténor / Manuel Peskine : piano, Fender Rhodes / Mathieu Penot : batterie.

01. Intro / 02. Game On (Daniel-Bardainne-Teager) / 03. Hotel Fantastic (Daniel) / 04. Les Colchiques (Daniel) / 05. Vanity Ballroom (Daniel) / 06. FisherBody Party (Daniel) / 07. School Song (Daniel-de Pourquery) / 08. Reminiscences (Daniel) / 09. Jazz Investigations (Daniel) / 10. Psychofact (Daniel) / 11. Recueillement (Daniel) // Enregistré au Studio MidiLive de Villetaneuse en février 2017.


DARKPOE : « DarkPoe »

info document -  voir en grand cette image« Une histoire extraordinaire (la voix de Michael Lonsdale). Une expérience sensorielle (écoute dans le noir absolu). D’après la nouvelle »Ligeia« ... ». Une fois encore, l’ARFI lyonnaise propose une formule musicale insolite en lien étroit avec la littérature dans un cadre insolite. Un spectacle à voir (oh pardon ! à écouter sans voir) mais l’écoute du disque chez soi, dans l’obscurité peut en donner un aperçu sans doute saisissant.

> ARFI - AM064 / L’Autre Distribution

Guillaume Grenard : trompette, trompette à coulisse, euphonium, flûte à bec sur 7 / Clément Gibert : saxophone alto, clarinette, clarinette basse, flûte à bec sur 7 / Xavier Garcia : sampler, traitements, M.A.O. / Jean-Marc François : objets sur 7 et 8 / Géraldine Keller : voix, flûte, objets / Michael Lonsdale : récitant / Nicolas Pellier : batteries électronique et acoustique, percussions.

01. Les bords du Rhin (Grenard) / 02. Lumineuses prunelles (Grenard) / 03. La placidité de la voix profonde (Grenard) / 04. Azrael (Grenard) / 05. Le trop-plein de son cœur (C.Gibert) / 06. le ver conquérant (Grenard) / 07. L’abbaye (C.Gibert) / 08. Rêves opiacés (Pellier) / 09. Elle aussi (Grenard) / 10. Mon amour perdu (Grenard) // Enregistré à Paris (GRM) en juillet 2016 et à Brignais (69) en février 2017.


Matthieu DONARIER – Santiago QUINTANS : « Sun Dome »

info document -  voir en grand cette image OUI ! Et pourquoi OUI ? On ne manquera pas de (re)lirela chronique de Florence Ducommun (vitrine de février 2018 - lire ici...)

> Clean Feed - CF443CD / Orkhêstra International

Matthieu Donarier : saxophone ténor, clarinette / Santiago Quintans : guitare électrique.

01. Sun Dome / 02. Kinda Haka / 03. Itch (S.Q.) / 04. Getty Lee / 05. Brueghel (M.D.) / 06. Puzzle (S.Q.) / 07. And Yet So Real / 08. Lucid Red / 09. A line (S.Q.) / 10. Shadowalk / 11. Flamingo / 12. Rayas / 13. Infinite Rain (S.Q.) / 14. Warm Fog // Enregistré à Allonnes (72, France) en octobre 2015.


Peter ERSKINE & THE Dr. UM BAND : « On Call »

info document -  voir en grand cette imagePeter Erskine n’a pas oublié cette belle époque où il fut le batteur de Weather Report. Il semble nous le rappeller dans ce double album (un disque en studio et l’autre en concert) avec un quartet, le Dr. Um Band, qui tient la route et une pochette qui aurait pu emballer un disque de W.R... (On pense à l’album Heavy Weather dans lequel Eskine ne jouait pas !).

> Fuzzy Music - 6 53341 02696 5 / https://petererskine.com/store/

John Beasley : claviers / Bob Sheppard : saxophones / Benjamin Shepherd : basse électrique / Peter Erskine : batterie CD 1 (studio)

01. For The Time Being / 02. Might As Well Be / 03. If So Then / 04. Uncle Don / 05. Silver Linings / 06. Two Paths
CD 2 (live) : 01. Hipnotherapy / 02. Hawaii Bathing Suit / 03. Dreamsville / 04. Eleven Eleven / 05. Northern Cross // Enregistré récemment aux USA.


Sue FOLEY : « The Ice Queen »

info document -  voir en grand cette imageLa guitariste et vocaliste canadienne Sue Foley a enregistré cet album au Texas en s’entourant de musiciens réputés de la scène blues-rock locale. Une musique assez variée, solidement agencée et pleine d’énergie qui permet de découvrir (dans mon cas) une musicienne qui a du tempérament.

> Dixiefrog - DFGCD8803 [PIAS]

Sue Foley : voix et guitare /+ selon les plages/ Charlie Sexton : voix et slide guitare / Chris Maresh : basse / Chris Layton : batterie / Kyle Thompson : maracas, tambourin / Mike Flangin : orgue / Johnny Bradley, Billy Horton : contrebasse / George Rains : batterie / Jimmie Vaughan : voix et guitare / Ephraim Owens : trompette / Elias Haslanger : saxophone ténor/ JJ Johnson : batterie / Billy F. Gibbons : voix, guitare, harmonica / The Texas Horns : cuivres et anches.

01. Come To Me / 02. 81 / 03. Run / 04. The Ice Queen / 05. The Lucky Ones / 06. Gaslight / 07. Fool’s Gold / 08. If I Have Forsaken You / 09. Send Me To The ’Lectric Chair / 10. Death Of A Dream / 11. The Dance / 12. Cannonball Blues // Enregistré récemment au Texas.


Denis FOURNIER – Denman MARONEY : « Intimations »

info document -  voir en grand cette imageDenis Fournier et Denman Maroney se sont rencontrés dans le cadre d’un projet avec le contrebassiste Barre Phillips. Ils prolongent l’aventure en duo improvisé : « Nous avons navigué à travers les formes, dans un voyage fantastique et imprévisible au cœur de mondes inconnus... » indique le batteur. Un dialogue riche, inventif et coloré.

> Vent du Sud - VDS 115 / Les Allumés du Jazz

Denis Fournier : batterie, percussions / Denman Maroney : hyperpiano.

01. Celestial light / 02. Fields of sleep / 03. Love or strife / 04. Inevitable yoke / 05. Earthly freight / 06. Obstinate questionings / 07. Blank misgivings / 08. Shadowy recollections / 09. Calm weather // Enregistré au Studio Village à Montpellier l’été 2017.


Ken FOWSER : « Don’t Look Down »

info document -  voir en grand cette imageDu jazz respectueux de la tradition : swing, énergie, joutes de solistes. Rien de révolutionnaire dans cette musique issue du be-bop/hard bop jouée par des musiciens fort talentueux emmenés de main de maître par le saxophoniste Ken Fowser. Une nouvelle référence conforme à l’esprit efficace du label Posi-Tone tout cela est enregistré en une seule séance !

> Posi-Tone - PR8178 / www.posi-tone.com

Ken Fowser : saxophone ténor / Josh Bruneau : trompette / Rick Germanson : piano / Paul Gill : contrebasse / Joe Strasser : batterie.

01. Maker’s Marc / 02. Coming Up Shorter / 03. You’re Better Than That / 04. Fall Back / 05. Don’t Look Down / 06. Divided State / 07. I’ll Take It From Here / 08. Queens / 09. Top To Bottom / 10. Inversions / 11. From Six To Midnight // Enregistré au studio Acoustic Recording à Brooklyn (New York) le 23 septembre 2017.


Joe HAIDER JAZZ ORCHESTRA & THE SPARKLETTES : « Back to The Roots »

info document -  voir en grand cette imageEn février 2016, nous vous présentions « Keep It Dark », album publié par Double Moon pour les 80 ans du pianiste, compositeur et arrangeur allemand Joe Haider. À la tête de son Orchestra (un nonet sans cordes cette fois) augmenté du quatuor vocal féminin, les Sparklettes on passe un agréable moment avec du jazz soigneusement arrangé sur des compositions pas si conventionnelles qu’on pourrait le croire a priori.

> Double Moon – Challenge Records - DMCHR71190 / Socadisc

Joe Haider : piano, compositions / Daniel Blanc : saxophone alto, flûte / Thomi Geiger : saxophones ténor et soprano, clarinette alto / Domenic Landolf : saxophone ténor, clarinette basse / Dave Blaser : trompette, bugle / René Mosele : trombone / Lucas Wirtz : trombone basse / Raffaele Bossard : contrebasse / Dominic Egli : batterie / The Sparklettes : Doris Van Veigh, Isabelle Ritter : sopranos / Xenia Zampieri, Nina Gutknecht : mezzo-altos.

01. Back to the Roots / 02. The Inner Ear / 03. The Goal Stands at the Beginning / 04. The Other Blues / 05. Ko Ko / 06. If I Was A Little Bird / 07. The Shade of Jade / 08. She Was Looking at the Moon / 09. Movin’ Out Now // Enregistré à Winterthur (Suisse) en septembre 2017.


Jeff HAMILTON Trio : « Live From San Pedro »

info document -  voir en grand cette imageBatteur entendu aux côtés de grands personnages du jazz (Woody Herman, Count Basie, Ella Fitzgerald etc.), Jeff Hamilton se produit ici en trio lors d’un concert en Californie. Du jazz mainstream de bonne facture.

> Capri Records Ltd. - 0 54987 41472 5 / www.caprirecords.com

Jeff Hamilton : batterie / Tamir Hendelman : piano / Christoph Luty : batterie.

01. Sybille’s Day / 02. Poinciana / 03. Hammer’s Tones / 04. I Have Dreamed / 05. In Walked Bud / 06. Gina’s Groove / 07. Brush This / 08. Bennissimo / 09. Gary Indiana / 10. Hoosier Friend // Enregistré en concert à San Pedro, Californie le 8 janvier 2017.


HOARSE : « Happy Camper »

info document -  voir en grand cette imageSur l’excellent label nantais Yolk, on doit « Happy Camper » (novembre 2017) au quartet Hoarse résultant d’une longue histoire musicale commune entre Guillaume Hazebrouck-Pierre-Yves Mérel (Cie Frasques...). Musique très ancrée dans le jazz d’aujourd’hui qui se donne entre autres références Henry Threadgill et Ralph Alessi : de solides points de repères pour une formation qui assume impeccablement cet héritage.

> Yolk Wood - J2073 / L’Autre Distribution

Frédéric Chiffoleau : basse / Guillaume Hazebrouck : Fender Rhodes, piano, compositions 1, 2, 4, 5, 7, 8, 10 / Arnaud Lechantre : batterie / Pierre-Yves Mérel : saxophone ténor, compositions 3, 6, 9.

01. Happy Camper / 02. Clinch / 03. Ô / 04. Big T / 05. Ombrage / 06. Raskolnikov / 07. Crawlin’ / 08. Crespin / 09. Mary Line / 10. TV Snow // Enregistré en mai 2016 (Pays de la Loire).


Thomas IBANEZ Quartet : « If Ever I Would Leave You »

info document -  voir en grand cette imageDans ce disque, le saxophoniste Thomas Ibanez invite Fabien Mary présent au début de cette pile de disques (ici...) avec son octet (dans lequel figure aussi David Sauzay, également invité dans le présent album. On est bien dans la sphère du jazz « comme on le jouait au milieu du siècle passé ». Jazz-jazz donc ! Swinguez jeunesse ! (Ils le font avec beaucoup de talent).

> Jazz Family - JF044 / Socadisc

Thomas Ibanez : saxophone ténor, compositions sauf 3, 8, 9 / Patrick Cabon : piano / Thomas Posner : contrebasse / Philippe Maniez : batterie /+/ David Sauzay : saxophone ténor / Fabien Mary : trompette.

01. Wailin’ / 02. Trane’s Mood / 03. Embraceable You (Gershwin) / 04. On The Road / 05. Happy Feeling / 06. Spring Is Coming / 07. A Day With You / 08. Theme For Ernie (F. Lacey) / 09. If Ever I Would Leave You (Loewe) / 10. Park Avenue // Enregistré au Studio de Meudon (France) les 18 et 19 décembre 2017.


IDÉE MANU : « Oktopus – The Music of Boris Blacher »

info document -  voir en grand cette imageEn découvrant il y a trois ans la musique et le personnage insolite de Boris Blacher (musicien globe-trotter et compositeur-enseignant érudit - 1903-1975), la pianiste suisse Manuela Keller a eu la bonne idée (Idée Manu !) de consacrer cet album à une interprétation singulière d’une musique écrite dans sous les influences croisées de Schoenberg, Hindemith, Darius Milhaud dans une vision contemporaine du jazz et de l’improvisation. Un album pétillant d’inventivité et de fantaisie.

> Between The Lines - BTLCHR71244 / Socadisc

Jan Schlegel : basse électrique / Nick Gutersohn : trombone / Marco Käppeli : batterie / Manuela Keller : piano.

01. Krebs / 02. Oktopus / 03. Prélude Nr. 10 (Solo Piano, original B.B.) / 04. Anemone (2. Sonatine) / 05. Tentakel (M. Keller, inspired by Ornament Nr. 7) / 06. Seenadel (M. Keller, Solo Piano, inspired by Prélude Nr. 9) / 07. Carcharodon (Prélude Nr. 11) / 08. Dugong (Ornament Nr. 2) / 09. Prélude Nr. 3 (Solo Piano, original B.B.) / 10. Zitteraal (Prélude Nr. 7) / 11. Hippocamp (M. Keller, inspired by Prélude Nr. 14) / 12. Prélude Nr. 16 (Solo Piano, original B.B.) / 13. Sberk (Prélude Nr. 20) // Enregistré en septembre 2016 à Winterhur (Suisse).


IETY : « Hope You Were Covered Up »

info document -  voir en grand cette imageOn reste en Suisse avec le label toujours audacieux Wide Ear Records pour écouter le trio Iety. En formule acoustique, Elio Amberg, Laura Schenk et Amadeus Fries créent un univers musical souvent abrupte et cahotique, pouvant passer du pointillisme à la haute-densité en parfait équilibre entre structures écrites et cheminements improvisés.

> Wide Ear Records - WER033 / wideearrecords.bandcamp.com/Iety-shop

Elio Amberg : saxophone ténor / Laura Schenk : piano / Amadeus Fries : batterie.

01. 9433 / 02. hope you were covered up / 03. kick etüde / 04. ophelia / 05. waterfall glancing in a morning sunrise / 06. plakat yves / 07. dada (dap) / 08. petrol // Enregistré récemment au GabrielStudio de Stalden (Suisse)

Charlotte ILLINGER : « But Beautiful »

info document -  voir en grand cette imageAprès un riche cursus universitaire compltété par des passages dans les meilleures formations « officielles » allemandes, Charlotte Illinger vole désormais de ses propres ailes pour se consacrer au jazz « dans la tradition », ce qu’elle aime avant tout. Une voix à découvrir dans le contexte d’un quartet formé en 2012. Très honnête !

> Double Moon – Challenge Records - DMCHR71195 / Socadisc

Charlotte Illinger : voix / Paul Heller : saxophone / Niklas Walter : batterie / Caris Hermes : contrebasse / Jerry Lu : piano.

01. The Way Of Time (Illinger) / 02. Nica’s Dream (H.Silver) / 03. You Go To My Head (F.Coots) / 04. At Night (Illinger) / 05. A House is Not A Home (Bacharach-David) / 06. Furniture (Illinger) / 07. But Beautiful (Van Heusen) / 08. Old Devil Moon (Lane) / 09. I Wish You Love (Trenet) / 10. Manhattan (Rodgers) // Enregistré à Essen (Allemagne) les 7 et 8 février 2017.


JANO : « The Places Between Things »

info document -  voir en grand cette imageUn détour par l’Italie à nouveau pour écouter le septet Jano qui réussit une fusion entre funk, jazz etc. sans tomber dans les stéréotypes hérités des années 70-80. Les solistes s’en donnent à cœur-joie et assez livrement, la voix trouve sa juste place. Alors ? On écoute avec un certain plaisir.

> Via Veneto Jazz – Jando Music - VVJ118 / Socadisc

Emiliano D’Auria : piano, rhodes, électronique / Alessia Martegiani : voix / Massimo Morganti : trombone / Giulio Spinozzi : trompette, bugle / Gianluca Caporale : saxophones ténor et soprano, sop, flûte, clarinette / Maurizio Rolli : basse électrique / Alex Paolini : batterie, électronique /+/ Linda Valori : voix sur 7.

01. Hidden Corners / 02. Outstanding View / 03. No One’s Like You / 04. The Place Between Things / 05. Trokkien Pat / 06. Opus n.1 / 07. Hurry Up, With Pain, Henry / 08. The Tree Of The Bags / 09. Left In Pause // Enregistré en Italie du 24 au 26 mars 2017.


Keith JARRETT – Gary PEACOCK – Jack DeJOHNETTE : « After The Fall »

info document -  voir en grand cette imageLE trio de Keith Jarrett enregistré en concert il y a 20 ans quasiment. Manfred Eicher continue de distiller régulièrement le contenu de sa réserve d’enregistrements du meilleur poulain de son écurie ! Chronique à venir dans la vitrine du mars 2018 sur CultureJazz.

> ECM - 671 6506 (2 CDs) / Universal Music France

Keith Jarrett : piano / Gary Peacock : contrebasse / Jack DeJohnette : batterie

CD1 : 01. The Masquerade Is Over / 02. Scrapple From The Apple / 03. Old Folks / 04. Autumn Leaves
CD2 : 01. Bouncin’ With Bud / 02. Doxy / 03. I’ll See You Again / 04. Late Lament / 05. One For Majid / 06. Santa Claus Is Coming To Town / 07. Moment’s Notice / 08. When I Fall In Love // Enregistré en concert le 14 novembre 1998 à Newark (New Jersey – USA).


KORA JAZZ TRIO : « Part IV »

info document -  voir en grand cette imageLe Kora Jazz Trio a pris de l’embonpoint avec l’arrivée ou l’invitation de plusieurs musiciens. La cellule originelle (Abdoulaye Diabaté et Moussa Sissokho) est désormais complétée par le virtuose très polyvalent qu’est Cherif Soumano à l’indispensable kora. Une formation emblématique de la rencontre entre jazz et musique africaine (de l’ouest) avec plusieurs invités. Chaleureux et coloré !

> Cristal Records - CR265 / Sony Music

Abdoulaye Diabaté : piano, composition, arrangements / Cherif Soumano : kora / Moussa Sissokho : congos, bongo, calebasse, cymbales, tama / Manu Marches : contrebasse / Adama Conde : balafon / Boris Caicedo : timbales, shaker, bongo, chekeré, cloche, claves /+/ Woz Kali : voix (04) / Hervé Morisot : guitare (08).

01. Djanffa (Chérif Soumano) / 02. Siragnan – Fain (Abdoulaye Diabaté) / 03. Via Con Me (Paolo Conte) / 04. Fayda (Abdoulaye Diabaté, Woz Kali) / 05. Bourama (Abdoulaye Diabaté) / 06. Moanin’ (Bobby Timmons) / 07. Keba – Djito (Abdoulaye Diabaté) / 08. Sodade (Luis Morais) / 09. Ala – Lako (Abdoulaye Diabaté) / 10. Kora Ya Me Voy (Abdoulaye Diabaté) / 11. Mitoha Song (Abdoulaye Diabaté) // Enregistré récemment en France.


L’AVANT-GARDE : « 1888-1970 »

info document -  voir en grand cette imageOn pourra lire la chronique que Philippe Paschel vient de consacrer à ce coffret fort intéressant. C’est ici... (CultureJazz, mars 2018).

> Frémeaux & Associés - FA5680 (3 CDs) / Socadisc

CD 1 - 1888-1931 : Gymnopédie 1 - Lent Et Douloureux [Érik Satie] - Aldo Ciccolini / Prélude À L’Après-Midi D’Un Faune [Claude Debussy] - Walther Straram / Maple Leaf Rag - Scott Joplin / Pierrot Lunaire, Op. 21 - Valse De Chopin [Arnold Schoenberg] - Pierre Boulez / Pierrot Lunaire - Madonna [Arnold Schoenberg] - Pierre Boulez / Rites Of Spring Part 1 - Introduction [Igor Stravinsky] - Pierre Monteux / Lively Stable Blues - Original Dixieland ‘Jass’ Band / Symphony Opus 21 [Anton Webern] - Pierre Boulez / Ionisation [Edgard Varèse] - Frederic Waldman W/Juilliard Percussion Orchestra 5’28 / Rhapsody In Blue [George Gerschwin] - Arturo Toscanini / Steamboat Stomp - Jelly Roll Morton / In A Mist - Bix Beiderbecke / Creole Love Call - Duke Ellington / Stowaway - Earl Hines / Weather Bird - Louis Armstrong & Earl Hines / You’Ve Got To Be Modernistic - James P. Johnson / Tiger Rag - Art Tatum.
CD 2 - 1936-1956 : In A Jam - Duke Ellington / Fête Des Belles Eaux Part 2 - Jeanne Loriod / Cherokee - Charlie Parker Trio / Étude Aux Tourniquets - Pierre Schaeffer / Moondog’S Symphony 2 (Sagebrush) - Moondog / Intuition - Lennie Tristano & His Sextet / Leap Frog - Charlie Parker & Dizzy Gillespie / The Day The Earth Stood Still - Bernard Herrmann / Neumes Rhythmiques - Olivier Messiaen / Trinkle Tinkle - Thelonious Monk / Williams Mix - John Cage / Even Wild Horses - Act 3, Scene 1 - Had I Not Once A Lovely Youth ? (Conga) - Harry Partch / Space Guitar - Johnny « Guitar » Watson / Déserts - Interpolations Part 1 - Edgard Varèse & Pierre Henry / Gesang Der Jünglinge - Karlheinz Stockhausen / Le Marteau Sans Maître - Pierre Boulez.
CD 3 - 1957-1970 : India - Sun Ra / Incontri - [Luigi Nono] Pierre Boulez / Diamorphoses - Iannis Xenakis / Invisible - Ornette Coleman / Artikulation - György Ligeti W/Cornelius Cardew / Wallering - Cecil Taylor Quartet / Blue In Green - Miles Davis W/John Coltrane / Thoughts - George Russell W/Eric Dolphy / Spiritual - John Coltrane W/Eric Dolphy / Mescalin Mix - Terry Riley / Dear Jeepers - Bob Guy W/Frank Zappa / Why - Yoko Ono - The Plastic Ono Band W/John Lennon.

CD1 – 1888-1931 : 17 plages
CD2 - 1936-1956 : 16 plages
CD3 – 1957-1970 : 12 plages


Dave LIEBMAN – Tatsaya NAKATANI – Adam RUDOLPH : « The Unknowable »

info document -  voir en grand cette imageDave Liebman est toujours prêt pour de nouvelles aventures. Le voici dans son costume d’explorateur poly-instrumentiste de mondes sonores assez insolites dans le cadre d’un trio américano-japonais. Curiosité ?

> Rare Noise records - RNR089 / Differ-Ant

Dave Liebman : saxophones ténor et soprano, flûtes, flûte à bec, piri, Fender Rhodes / Tatsuya Nakatani : batterie, gongs, percussions / Adam Rudolph : tambours, kalimba, sinti, harpe, percussions, flûtes, Fender Rdodes (11), électronique

01. Benediction (Opening) / 02. The Simple Truth / 03. Late Moon / 04. The Unknowable / 05. Skyway Dream / 06. Transmutation / 07. The Turning / 08. Present Time / 09. Distant Twilight / 10. Iconograph / 11. Cosmogram / 12. Premonition / 13. Benediction (Closing) // Enregistré en juillet 2016 dans le New Jersey.


David LINX – Pierre-Alain GOUALCH – Diego IMBERT – André CECCARELLI : « 7000 Miles »

info document -  voir en grand cette imageEn 2009, le trio d’André Ceccarelli accueillait David Linx pour un hommage à Claude Nougaro (Le Coq et la Pendule), un disque qui eut un beau succès et fut suivi par de très nombreux concerts pour ce quartet. On les retrouve sur un programme de compositions originales épicées par quelques standards. Prêts pour le décollage ? Formation de haut-vol.

> Sound Surveyor - SSM1117-2 / L’Autre Distribution

David Linx : voix / Pierre-Alain Goualch : piano, Fender Rhodes / Diego Imbert : contrebasse / André Ceccarelli : batterie.

01. Poses (R. Wainwright) / 02. From One Family To Another (Linx-Imbert) / 03. 7000 Miles (R.Sakamoto-Linx) / 04. America (Linx-Goualch) / 05. A Fool to Never Know (Linx-Goyone) / 06. Sitting On The Dock Of The Bay (O. Redding-S. Cropper) / 07. Nignt And Day (C. Porter) / 08. Distortions (Linx) / 09. The Promise Of You (Linx-Y.Lins) // Enregistré récemment en France.


Vito LITURRI Trio : « From Beyond »

info document -  voir en grand cette imageLe trio du pianiste italien Vito Liturri se positionne dans la lignée d’E.S.T. et autres trios en vogue en ce début de siècle, entre jazz, pop-music et esprit électro en conservant un sens des espaces et des nuances plutôt bien senti... Avis aux amateurs.

> Dodicilune - Ed389 / www.dodiciluneshop.it

Vito Liturri : piano, piano digital, synthétiseur, électronique / Marco Boccia : contrebasse / Lello Patruno : batterie, percussion.

01. Il Giardino delle Albe / 02. The Black Temple / 03. Timeless Grace / 04-07 : From Beyond, suite in quattro quadri - 04. Prelude / 05. From Beyond / 06. Interlude / 07. Beyond / 08. La Luna, il Riverbero e... / 09. Just a Dreamer / 10. Una Stanza Vuota // Enregistré en Italie en décembre 2016.


Nicolas MASSON : « Travelers »

info document -  voir en grand cette imageLe saxophoniste Nicolas Masson, d’une part et le trio du pianiste Colin Vallon, d’autre part, ont déjà enregistré pour la label ECM. Les voici réunis pour un disque dans l’esprit de cette célèbre maison de disques : lyrisme, mélodies un peu langoureuses, ardeur très tempérée... Atmosphères...

> ECM - 670588 - ECM2578 / Universal Music France

Nicolas Masson : saxophones ténor et soprano, clarinette / Colin Vallon : piano / Patrice Moret : contrebasse / Lionel Friedli : batterie.

01. Gagarine / 02. Fuchsia / 03. Almost Forty / 04. The Deep / 05. Travelers / 06. Philae / 07. Wood / 08. Blurred / 09. Jura // Enregistrement récent en Suisse (?).


Omri MOR : « It’s about time »

info document -  voir en grand cette imageLe pianiste Omri Mor a collaboré avec le contrebassiste Avishaï Cohen. On les retrouve associés ici sur certaines plages. Chronique prochaine annoncée sur CultureJazz.fr.

> Naïve / Naïve

Omri Mor : piano, compositions sauf 7 et 9 / Avishaï Cohen : contrebasse / Michel Alibo : basse électrique / Karim Ziad : batterie / Donald Kontomanou : batterie / M’aalem Abdelkbir Merchan : voix.

01. Ramel Maya / 02. Atlas / 03. Tears / 04. Sica / 05. Zarka / 06. Dawn / 07. Marrakech (H.Zahir) / 08. Sefarad / 09. You and The Night and the music (Schwartz-Dietz) // Enregistré récemment en France (probablement).


Ivo NEAME : « Moksha »

info document -  voir en grand cette imageIvo Neame, pianiste britannique entendu dans le groupe Phronesis et aux côtés du saxophoniste danois Marius Neset présente ce nouvel album dans une formule basée sur les sonorités acustiques du quartet avec un travail sur les apports de différents claviers électr(on)iques. Dans l’esprit Medeski, Martin & Wood ? C’est au moins une des références du leader.

> Edition Records - EDN1108 / Modular-Membran

Ivo Neame​ : piano, Fender Rhodes, mellotron, orgue Hammond, Nord lead / George Crowley​ : saxophone ténor / Tom​ ​ Farmer : contrebasse / James​ Maddren : batterie.

01. Vegetarians / 02. Moksha Music​​ / 03. Pala / 04. Laika / 05. Outsider / 06. Ghost​​ ​ Shadow​​ / 07. Blimp // Enregistré à Londres en juillet 2017.


NORTHERN ESCORTS : « Impeccable Class »

info document -  voir en grand cette imageUn disque 30 cm vinyle publié par ratrecords en Belgique, label dans lequel est impliqué le batteur Teun Verbruggen, ici présent. La musique alterne ambiance électronique exploratoire et séquence hard rock plutôt destructrices. Un part-pris auquel je ne suis guère sensible...

> Ratrecords - 037 (LP) / http://www.ratrecords.biz/

Thijs Troch : synthétiseur / Jan Daelman : saxophone et violon / Teun Verbruggen : batterie, électronique / Sigfried Burroughs : voix et basse.

Face A : « Je choisis la facon dont je m’habille » / Face B : « Le laquais doit couper les etoiles » // Enregistré à Sunny Side Inc., Bruxelles, Belgique.


PARIS GADJO CLUB : « Café du Brésil »

info document -  voir en grand cette imageTout est dit dans le nom de la formation et l’intitulé de l’album : du jazz manouche (encore et toujours) qui s’évade du côté du Brésil. Ça swingue mais on n’y trouve guère motif à s’entousiasmer. C’est sympa comme on dit !

> Frémeaux & Associés - FA8549 / Socadisc

Pierre-Louis Cas : clarinette, saxophone alto / Christophe Davot : guitare, banjo / Stan Laferrière : guitare / Laurent Vanhée : contrebasse.

01. Assanhado (Jacob Bittencourt) / 02. Benzinho (Jacob Bittencourt) / 03. Cadência (Juventino Maciel) / 04. Odeon (Ernesto Nazareth) / 05. Brejeiro (Ernesto Nazareth) / 06. Migalhas De Amor (Jacob Bittencourt) / 07. Vésper* (Ernesto Nazareth) / 08. Cochichando (Pixinguinha-Benedito Lacerda) / 09. Floreaux (Ernesto Nazareth) / 10. Naquele Tempo (Pixinguinha) / 11. Noites Cariocas (Jacob Bittencourt) / 12. No Bar Do Souza (Ildeu Vilanova) / 13. Vibrações (Jacob Bittencourt) // Enregistré du 4 au 9 mai 2017 à Draveil, France.


PARK Jiha : « Communion »

info document -  voir en grand cette imageLa Corée du Sud était à l’honneur ces derniers temps, Jeux Olympiques d’hiver obligent. Nous restons dans la tendance avec cet album de Park Jiha, musicienne qui s’investit avec cœur dans le rapprochement entre instruments traditionnels de son pays et les musiques occidentales. Nous l’avions écoutée à Coutances dans le duo [suːm]. La voici avec son propre groupe. Les alliages sonores sont réussis dans cette musique qui se développe sur des structures plutôt répétitives.

> GlitterBeat - CD 153852 / Differ-Ant

Park Jiha : piri, saenghwang / John Bell : vibraphone / Kim Oki : clarinette basse, saxophone / Kang Tekhyun : percussions.

01. Throughout The Night / 02. Accumulation Of Time / 03. Communion / 04. Sounds Heard From The Moon / 05. The Longing Of The Yawning Divide / 06. All Souls’ Day / 07. The First Time I Sat Across From You (sax version) // Enregistré récemment, probablement en Corée du Sud.


Jacques PONZIO AFRICA EXPRESS : « Africa Express Experience »

info document -  voir en grand cette imageCe disque nous est parvenu après que Christian Ducasse ait évoqué l’Africa Express Experience dans son article « Marseille en novembre ». On s’y réfèrera donc pour un écho d’une prestation scénique de cette formation (ici...).

> ACM Jazz Label (P. 2017) / Socadisc

Nicolas Aureille : batterie (1-9), balafon (8) / Alain Venditti : saxophones ténor et soprano (1-6, 8) / Jean-François Merlin : contrebasse (1-7, 9) / Patrick Gavard-Bondet : guitare (1-6, 8, 9) / Jacques Ponzion : piano, compositions, voix sur 5, balafon (8)

01. Rio de Oro / 02. Aéropostale / 03. Mousso Kakene / 04. Stair Spirit / 05. Spaten Nocturne / 06. Sakr / 07. Soweto / 08. Hannah Malinke / 09. Sylvie’s Song // Enregistré récemment à Marseille et Ai-en-Provence.


Bobby PREVITE : « Rhapsody »

info document -  voir en grand cette imageLe batteur américain Bobby Previte a recruté le guitariste Niels Cline et le pianiste John Medeski (deux « pointures » !) pour constituer ce sextet. Cette musique très éclectique est d’un intérêt variable avec une chanteuse quelque peu agaçante et un saxophoniste qui s’énerve vite !

> Rare Noise records - RNR090 / Differ-Ant

Bobby Previte : batterie, percussion, autoharpe, guitare, harmonica / Niels Cline : guitares acoustique, slide et 12 cordes / John Medeski : piano / Zeena Perkins : harpe / Jen Shyu : voix, er hu, piano / Fabian Rucker : saxophone alto.

01. Casting Off / 02. All The World / 03. The Lost / 04. When I Land / 05. The Timekeeper / 06. Coming About / 07. All Hands / 08. Last Stand - Final Approach / 09. I Arrive // Enregistré récemment aux USA.


Dan PUGACH Nonet : « Plus One »

info document -  voir en grand cette imageÀ nouveau un musicen israélien : ce pays est une vraie usine à jazzmen ! Dan Pugach vit à New York où il a constitué ce nonet qui ne manque pas de qualités... d’autant plus que la trompettiste Ingrid Jensen est présente sur quatre plages. Du jazz finement arrangé dans le respect des règles du genre sur le plan harmonique, mélodique et rythmique.

> Unit Records - 7 640114 798160 / www.unitrecords.ch

Nicole Zuraitis : voix sur 3, 6, 7, 8 / Ingrid Jensen : trompette sur 2, 3, 5, 8 / David Smith : trompette, bugle sur 1, 4, 6, 7, 9 / / Mike Fahie : trombone / Jen Hinkle : trombone basse / Andrew Gould : saxophone alto / Jeremy Powell : saxophone ténor / Andrew Gutauskas : saxophone baryton / Carmen Staaf : piano sur 2, 3, 5, 8 / Jorn Swart : piano sur 1, 4, 6, 7, 9 / Tamir Shmerling : contrebasse / Bernardo Aguiar : pandeiro sur 5 / Dan Pugach : batterie, compositions sauf 3, 6, 7.

01. Brooklyn Blues / 02. Coming Here / 03. Jolene (D.Parton) / 04. Zelda / 05. Belo’s Bellow / 06. Crystal Silence (Corea) / 07. Love Dance (Lins-Peranzzetta-Potter) / 08. Our Blues / 09. Discourse This // Enregistré le 9 août 2016 et le 13 mars 2017 à Brooklyn (New York).


SCRATCHOPHONE ORCHESTRA : « Plaisir Moderne »

info document -  voir en grand cette imageUne formation « jazzy » jouant sur des registres qui plaisent au grand public : faux vieux swing assassiné à l’électro, chansons vaguement décalées... de la variété en somme. C’est bien fait sans doute mais côté « plaisir moderne », on préfère le jazz inventif, créatif, curieux. C’est celui qui nous intéresse.

> 10h10 – Cristal Groupe / Sony Music

Aurélien Mourocq : chant, clarinette / Clément Royo : scratch, programmation, guitares, percussions, chœurs / Gabriel Bonnin : violon, programmation, chœurs / Armand Delaval : contrebasse, synthétiseur, chœurs /+/ Pierre Mager : guitare manouche (8) / Sylvain Roudier : saxophone (2, 9) / Pauline Bourguère : scie musicale (5) / Cathy Greuzat et les élèves de CM1 de l’école primaire de Langeais : chœurs (3) / Romain Noël : piano stride (4).

01. Mon Héroïne / 02. My Little Dream / 03. Trump / 04. That Girl / 05. Lazy Lady / 06. Dance in White (Vanessa Serievic-Scratchophone O.) / 07. Keep Smoking (Vanessa Serievic-Scratchophone O.) / 08. Pour le Plaisir / 09. Cabotin / 10. First Man / 11. Pacemaker Sisters / 12. Clubbing with Django // Enregistré récemment en France.


SOFIA TRIO : « Sofia »

info document -  voir en grand cette imageÀ nouveau une formation transalpine. Ce Sofia Trio ne manque pas de qualités, en particulier la complémentarité des musiciens qui apportent chacun leur touche (couleurs, souplesse des rythmes, travail sur les timbres). Une impression positive !

> Dodicilune - Ed381 / www.dodiciluneshop.it/sofia

Mario Meloni : guitare / Fabrizio Fogagnolo : contrebasse / Luca Deriu : batterie /+/ Battista Giordano : guitare sur 9.

01. Deriu’s illusion (Luca Deriu) / 02. Esher (Luca Deriu) / 03. Clock (Mario Meloni) / 04. Bootstrap (Mario Meloni) / 05. Nakè (Mario Meloni) / 06. Pino Pino (Luca Deriu) / 07. Solu Deo (Luca Deriu) / 08. Sofia (Mario Meloni) / 09. Sulle rive del Trasimeno (Luca Deriu) // Enregistré en Italie en 2017 (?).


SONAR with David TORN : « Vortex »

info document -  voir en grand cette imageLe groupe suisse Sonar invite le guitariste David Torn. Une musique qu’on situe entre le rock artistique et le minimalisme, techniquement sophistiquée mais enregistrée dans l’instant. Du « live » en studio ou presque !

> Rare Noise records - RNR087 / Differ-Ant

Stephan Thelen : guitare / Bernhard Wagner : guitare / Christian Kuntner : basse / Manuel Pasquinelli : batterie /+/ David Torn : guitare, boucles, manipulations sonores

01. Part 44 / 02. Red Shift / 03. Waves and Particles / 04. Monolith / 05. Vortex / 06. Lookface ! // Enregistré en Suisse du 15 au 17 février 2017.


Lionel SUAREZ – Airelle BESSON – Vincent SEGAL – Minino GARAY : « Quarteto Gardel »

info document -  voir en grand cette imageCréé pour le festival « Jazz sur son 31 » à Toulouse en 2009 dans le cadre d’une carte blanche à Lionel Suarez, le Quarteto Gardel poursuit sa route. Cette réunion de fortes personnalités du jazz et des environs a su se trouver un son et une identité autour de la musique de Carlos Gardel, sans doute parce que ces quatres entités réunies parviennent à contourner les clichés du tango pour intégrer les compositions du célèbre argentin (et quelques unes de leur plume) dans un univers musical qui leur est propre.

> Bretelles Prod. - BP06190101 / L’Autre Distribution

Lionel Suarez : accordéon / Airelle Besson : trompette / Vincent Segal : violoncelle / Minino Garay : percussions, voix.

01. Silencio (Gardel-Pettorossi) / 02. Chorinho Para Tonhino (Suarez) / 03. Caminito (Filiberto) / 04. Air Elle (Segal) / 05. Désert (Besson) / 06. La Cambiada (Di Giusto) / 07. Sus Ojos Se Cerraron (Gardel) / 08. Speaking Tango (Taborda-Garay-Suarez) / 09. Feuillet D’Album (Chabrier) // Enregistré au Stufio MidiLive à Villetaneuse (France) en septembre 2017.


Roberto TARENZI – James CAMMACK – Jorge ROSSY : « Love and other simple matters »

info document -  voir en grand cette imageYves Dorison a écouté ce trio du pianiste italien Roberto Tarenzi au Crescent Jazz Club de Mâcon en janvier 2018. On (re)lira donc sa chronique, ici...

> Via Veneto Jazz – Jando Music - VVJ121 / Socadisc

Roberto Tarenzi : piano / Jammes Cammack : contrebasse / Jorge Rossy : batterie

01. Ab I.D.K. (Tarenzi) / 02. Autumn Leaves (Kosma) / 03. Five (Evans) / 04. Golden Face (Tarenzi) / 05. Inutil Paesagem (Jobim) / 06. Blues X (Tarenzi) / 07. Love And... (Tarenzi) / 08. Back To Ghana (Tarenzi) / 09. Liquid Velvet (Tarenzi) / 10. Other Simple Matters (Tarenzi) / 11. Vincent (McLean) // Enregistré récemment à La Casa Del Jazz (Rome, Italie).


Matthias TSCHOPP Quartet : « Untitled »

info document -  voir en grand cette imageComme l’ont fait récemment Daniel Humair (Modern Art) et l’Unitrio (Picasso), Matthias Tschopp, saxophoniste baryton suisse (comme Humair et le batteur d’Unitrio) a composé cette musique en référence à des œuvres de peintres contemporains. L’étui contient deux Cds et des reproductions : belle réalisation. La musique est à la hauteur du projet, personnelle, inventive et cependant clairement inscrite dans l’esprit du jazz.

> Wide Ear Records - WER035 (2 CD + livrets) / wideearrecords.bandcamp.com/Untitled

Matthias Tschopp : compositions, saxophone baryton / Yves Theiler : piano, clavier / Raffaele Bossard : contrebasse / Alex Huber : batterie.

01. Untitled Part I - Eroica / 02. Untitled Part I - Nothing To Be Gained Here / 03. Untitled Part I - Receiver / 04. Untitled Part I - Billie’s Ear Wax / 05. Untitled Part I - Codine vs. Morphine / 06. Untitled Part I - Howard Hughes / 07. Untitled Part I - Sky / 08. Untitled Part I - Black Teeth / 09. Untitled Part I - Brown Head / 10. Untitled Part I - Words / 11. Untitled Part I - The Human Torch / 12. Untitled Part II - Mark Rothko / 13. Untitled Part II - Jackson Pollock / 14. Untitled Part II - Friedensreich Hundertwasser / 15. Untitled Part II - Rolf Winnewisser // Enregistré en studio à Winterhur en 2016 et en concert en Suisse en 2017.


VANTOMME : « Vegir feat. Tony Levin »

info document -  voir en grand cette imageMoonJune, le label de Leonardo Pavkovic est basé à New York mais glane à travers le monde les productions des musiciens attachés à prolonger les recherches esthétiques du progressive rock fonctionnant essentiellemnt à l’électricité avec un important travail sur les effets et le relief du son. Il en est ainsi pour le disque Vegir du belge Dominique Vantomme.

> MoonJune - MJR090 / www.moonjune.com

Dominique Vantomme : Fender Rhodes, piano, Mini Moog, Mellotron / Michel Delville : guitare électrique / Tony Levin : guitare basse, Chapman Stick / Maxime Lenssens : batterie.

01. Double Down / 02. Equal Minds / 03. Sizzurp / 04. Playing Chess With Barney Rubble / 05. The Self Licking Ice-cream Cone / 06. Plutocracy / 07. Agent Orange / 08. Emmetropia / 09. Odin’s Wig // Enregistré à Hoboken, Belgique, le 29 octobre 2016.


Teun VERBRUGGEN : « kaPsalon »

info document -  voir en grand cette imageOn (re)lira la chronique que Florence Ducommun a consacrée à ce disque dans les pages de CultureJazz tout récemment. Avec un OUI !, en plus... C’est ici...

> Ratrecords - RAT 038 (LP) / http://www.ratrecords.biz/

Teun Verbruggen : batterie, objets / Jozef Dumoulin : piano / Nate Wooley : trompette / Ingebrigt Håker Flaten : contrebasse.

01. Walters First / 02. otto / 03. MB // Enregistré en concert au festival Jazz Middelheim 2014.


Johannes WALLMANN : « Love Wins »

info document -  voir en grand cette imageNé en Allemagne, Johannes Wallmann a grandi au Canada avant de suivre une formation musicale aux USA. Musicien et enseignant, il s’est ensuite déplacé au gré des postes qu’il a occupés. Il est aujourd’hui en charge du programme jazz à l’université de Madison (Wisconsin). Avec ce disque, il illustre son engagement militant pour défendre le mariage sans distinction de genre dans tous les états du pays. Un hymne à l’égalité et à l’amour pour la dignité et l’espoir qui brasse différents genres musicaux (rap, influences afro-cubaines, indie-pop, R’n’B et jazz). Un disque riche, consistant et positif, très réussi.

> Fresh Sound Records / Socadisc

Johannes Wallmann : piano, compositions / Rob DZ : voix parlée, textes / Russ Johnson : trompette / Dennis Mitcheltree : saxophone / Kenny Reichert : guitare / John Christensen : basse / Devin Drobka : batterie /+/ Dayna Stephens : saxophone baryton sur 3 et 8, EWI sur 1, 4, 5 / Sharón Clark : voix sur 3 / Jan Wheaton : voix sur 6 / Keith Borden : voix sur 9.

01. Equality ! / 02. Preamble / 03. Love Wins / 04. We (Reach For) Love / 05. The Seventh Circuit / 06. Can I Know (More Love) / 07. Stonewall Was A Riot / 08. Go On / 09. We (Will) Lov / 10. Coda // Enregistré récemment à Madison (Wisconsin).


Michael WOLLNY Trio : « Oslo »

info document -  voir en grand cette imageOUI ! et pourquoi OUI ! Vous le saurez en lisant la chronique que Florence Ducommun a consacré à ce disque très récemment. Lire ici...

> ACT - ACT 9863-2 / [PIAS]

Michael Wollny : piano / Christian Weber : contrebasse / Eric Schaefer : batterie, électronique sur 13 /+/ Norwegian Wind Ensemble sur 1, 8, 13 / Geir Lysne : direction

01. Make A Wish / 02. Hello Dave / 03. Farbenlehre / 04. Klaviertrio Op.120, Ii. Satz / 05. Zweidrei / 06. Interludium / 07. Roses Are Black / 08. Longnote / 09. Nuits Blanches / 10. Perpetuum Mobile / 11. Cantus Arcticus / 12. There Again / 13. The Whiteness Of The Whale // Enregistré au Rainbow Studio d’Oslo (Norvège) du 5 au 7 septembre 2017.


Michael WOLLNY Trio – Émile PARISIEN : « Wartburg »

info document -  voir en grand cette imageOUI ! et pourquoi OUI ! Vous le saurez en lisant la chronique que Florence Ducommun a consacré à ce disque associé au précédent, Oslo, très récemment. Lire ici...

> ACT - ACT 9862-2 / [PIAS]

Michael Wollny : piano / Christian Weber : contrebasse / Eric Schaefer : batterie /+/ Émile Parisien : saxophons soprano de 8 à 11.

01. Atavus ( Eric Schaefer) / 02. Big Louise ( Scott Walker) / 03. Perpetuum Mobile ( Eric Schaefer) / 04. Synonym ( Wolllny, Weber, Schaefer) / 05. Interludium ( Paul Hindemith, Arr. By Wollny, Weber, Schaefer ) / 06. Antonym ( Wolllny, Weber, Schaefer) / 07. Gravité ( Eric Schaefer) / 08. White Blues ( Bob Brookmeyer, Arr. By Michael Wollny) / 09. Tektonik ( Eric Schaefer) / 10. Engel ( Michael Wollny) / 11. Make A Wish ( Michael Wollny) // Enregistré en concert à Wartburg (Allemagne) le 15 septembre 2017.


YOM : « Yom By Yom »

info document -  voir en grand cette imageLa compilation d’extraits des albums du clarinettiste Yom que s’auto-proclamme souvent « Roi de la clarinette klezmer »... En toute modestie ! (et au second degré on espère...). Un peu de tout dans ce disque puisque Yom se plonge dans des ambiances musicales différentes à chaque album.

> Buda Musique (compilation) - 860324 (2 CDs) / Socadisc

Yom : clarinette, arrangements, compositions /+ selon les plages et les formations / Denis Cuniot : piano / Alexandre Giffard : tapan / Benoît Giffard : tuba, trombone / Iurie Morar : cymbalum / Ibrahim Maalouf : trompette / Sébastien Lété, Emiliano Turi : batterie / Sylvain Daniel : basse / Manuel perskine : claviers / Wang Li : guimbarde / Frédéric Deville : violoncelle / Claude Tchamitchian : contrebasse / Bijan Chemirani : zarb, darf, bendir / Aurélien Naffrichoux, Guillaume magne : guitares /…

CD1 : 01. Rêve de l’enfant / 02. Le Silence de l’Exode (Rouge) / 03. Picnic in Tchernobyl / 04. Everywhere Home / 05. The joyfull wedding / 06. Vegetal love / 07. On the Endless Road / 08. Angel / 09. With love / 10. Where were you before prohibition ? / 11. Wandering
CD2 : 01. Le Silence de l’Exode (Silence) / 02. The Unknown / 03. Oh daddy, that’s good ! / 04. Journey of Life / 05. Petite fille / 06. Le Silence de l’Exode (Moïse) / 07. Underground storm / 08. Kaddish for Superman / 09. Les hautes plaines // Extraits d’albums publiés entre 2008 et 2015.


YOM & Baptiste-Florian MARLE-OUVRARD : « Prière »

info document -  voir en grand cette imageClarinette et grandes orgues à la Philharmonie de Paris. Ambiance mystique... Cette musique nous laisse décidément assez indifférent...

> Buda Musique - YOM2017-1 / Socadisc

Yom : clarinette, composition, architecture globale / Baptiste-Florian Merle-Ouvrard : arrangements, orgue, sculpture sonore.

01. Part I (Incantation 1) / 02. Part II (Pélerinage) / 03. Part III (Méditation 1) / 04. Part IV (Doute) / 05. Part V (Fatalité) / 06. Part VI (Lumière brûlante) / 07. Part VII (Eyli Ata) / 08. Part VIII (Méditation 2) / 09. Part IX (Incantation 2) / 10. Part X (Apothéose) // Enregistré à La Philharmonie de Paris le 28 octobre 2017.


Retrouvez les Piles de Disques des mois précédents... ICI !...

Portfolio